La Roma et l’Atalanta se neutralisent / Serie A


Réduite à dix en fin de match, l’Atalanta a concédé un match nul frustrant contre la Roma, ce jeudi soir (1-1).

Fort d’une meilleure différence de buts que la Juventus, l’Atalanta récupère la troisième place de Serie A, ce jeudi soir. Une photographie symbolique entre la puissante multinationale du Piémont et le petit club lombard, opposés dans le séisme qui a frappé le football mondial cette semaine. Reste que malgré cette opération relativement positive, la Dea peut s’estimer lésée après son déplacement dans la capitale pour affronter la Roma. Les hommes de Gasperini auraient dû remporter ce match, mais ils ont perdu pied dans la dernière demi-heure.

L’Atalanta a perdu le fil

Tout avait pourtant très bien commencé avec l’ouverture du score de Ruslan Malinovskyi avant la demi-heure de jeu, d’une belle reprise au terme d’un mouvement collectif de haute voltige (0-1, 27e). Largement dominatrice, l’Atalanta aurait dû faire le break après avoir multiplié les vagues avant et après la pause. Mais la Roma n’a pas craqué. Et l’expulsion de Robin Gosens à vingt minutes de la fin a changé la donne. D’un véritable missile à une trentaine de mètres, Bryan Cristante a permis aux Giallorossi d’arracher un point. Le score n’a plus évolué. La Roma pointe à la 7e place.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*