L’Algérie ou la Belgique ? Ahmed Touba face au dilemme


Convoqué par l’Algérie, le défenseur Ahmed Touba n’a pas joué avec les Fennecs et reste donc sélectionnable par la Belgique, qui n’a pas abandonné l’idée de le voir porter ses couleurs. Le point sur le dossier.

L’Algérie ou la Belgique, le pays de ses ancêtres ou celui de son enfance ? Entre les deux, le cœur d’Ahmed Touba balance alors que l’heure du choix approche. Et pourtant… Le natif de Roubaix, révélation d’Eredivisie cette saison dans la charnière centrale du RKC Waalwijk, avait répondu favorablement à la convocation de Djamel Belmadi. Le 21 mars, le défenseur de 23 ans était on ne peut plus clair dans un message posté sur son compte Instagram. « Je peux enfin vous l’annoncer : l’Algérie mon choix de cœur. C’est un rêve de gosse qui devient réalité. Jouer pour sa patrie, sa nation, son pays, quoi de plus beau dans la carrière d’un footballeur ? »

Affaire classée, choix définitif ? Pas vraiment. Convoqué pour les rencontres des cinquième et sixième journées des éliminatoires de la prochaine CAN, Ahmed Touba ne dispute pas la moindre minute avec les Fennecs au cours de ces deux matchs sans enjeu. L’intéressé demeure donc sélectionnable par la Belgique, dont il a déjà porté les couleurs en catégories jeunes (U18, U19 puis Espoirs). Dans un entretien accordé au magazine édité par son club, le trinational (franco-belgo-algérien) assure pourtant que son choix vient de loin. « Si j’ai choisi l’Algérie c’était d’abord parce que c’était un choix de cœur. J’ai toujours voulu défendre les couleurs de mon pays d’origine et mon choix avait été fait il y a longtemps déjà », assure-t-il.

La Belgique à l’affût

Pourtant, selon les informations publiées cette semaine par La Dernière Heure, Ahmed Touba pourrait prochainement tourner casaque, puisque le règlement FIFA lui en laisse la possibilité. « Le natif de Roubaix avait décidé d’accepter l’appel de l’Algérie davantage pour faire plaisir à sa famille mais l’ex-élément du Club Bruges s’est vite rendu compte qu’il préférait évoluer avec les Diables », écrit même le quotidien belge.

Alors, où se situe la vérité, et vers quelle sélection le joueur finira-t-il par pencher ? Selon les informations recueillies par Football365 Afrique auprès de proches du dossier, la réflexion est intense dans l’entourage du joueur, que l’absence totale de temps de jeu avec les Fennecs laisse sceptique. Un doute dont le sélectionneur de la Belgique, Roberto Martinez, entend profiter. Le technicien espagnol, qui n’a jamais rompu le contact avec Ahmed Touba, voit en ce dernier un joueur capable de remédier à l’actuelle pénurie d’axiaux gauchers : derrière le vieillissant Jan Vertonghen (32 ans), c’est le désert depuis l’exil nippon de Thomas Vermaelen. Alors que l’Euro s’approche à grand pas, l’heure du choix définitif approche.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*