Les MacBook et Mac Minis M1 d’Apple ont reçu de bonnes critiques. L’iMac fait face à des obstacles plus exigeants

007-pomme-imac-27-2019

Sarah Tew / Crumpe

Cette histoire fait partie de Événement Apple, notre couverture complète des dernières nouvelles du siège d’Apple.

Il y a des années, l’industrie de la technologie avait l’habitude de plaisanter sur le fait qu’Apple et son co-fondateur Steve Jobs avaient un «champ de distorsion de la réalité», une magie spéciale qui poussait les gens à désirer leurs produits. Les appareils peuvent avoir un bon logiciel, la critique irait, mais en dessous, ce sont les mêmes pièces avec une finition brillante et un prix plus élevé.

Avance rapide jusqu’à mardi et chez Apple sur le point de faire quelque chose de différent avec ses ordinateurs Mac. La société a commencé à utiliser une nouvelle puce pour alimenter ses ordinateurs, conçue en interne par la même équipe qui fabrique des puces conçues sur mesure pour alimenter l’iPhone et l’iPad. Cette nouvelle puce, appelée M1, fait d’Apple le seul grand fabricant de PC qui n’a plus besoin de s’appuyer sur des sociétés extérieures comme Intel, AMD ou Nvidia pour créer des microprocesseurs pour alimenter ses appareils.

Lorsque Apple a annoncé le déménagement l’année dernière, cela a fait tourner les têtes autour de l’industrie. Cette nouvelle puce M1 n’a pas fait ses preuves, et la commutation des microprocesseurs d’un ordinateur est une entreprise de grande envergure, qui nécessite une nouvelle ingénierie et de nouveaux logiciels pour que tout fonctionne.

L’industrie de la technologie se demandait si le champ de distorsion atteindrait enfin le mur de la réalité.

Le premier test a eu lieu lorsque les premiers ordinateurs de bureau MacBook Air, MacBook Pro et Mac Mini équipés de M1 ont été lancés à la fin de l’année dernière. Le critique de Crumpe, Dan Ackerman, a été impressionné, affirmant que leur vitesse et leur autonomie étaient prometteuses. Mais, a-t-il averti, les résultats “devraient être considérés comme préliminaires” jusqu’à ce que nous voyions plus d’appareils et plus de logiciels construits pour eux.

Mardi, Apple devrait aller encore plus loin. Selon certaines rumeurs, la société publie un nouvel iMac lors de son événement sur les produits Spring Loaded, qui pourrait également inclure de nouveaux iPad. Il est donc maintenant possible qu’un nouveau bureau iMac soit également alimenté par le M1.

Si Apple maintient sa tendance de l’année dernière, les appareils ne semblent pas trop différents à l’extérieur, mais ils seront radicalement modifiés sous le capot. Et les techniciens commenceront à apprendre exactement à quel point ces nouvelles puces peuvent fonctionner.

Lire la suite: Comment regarder l’événement Spring Loaded d’Apple le 20 avril.

«Lorsque nous apportons des changements audacieux, c’est pour une raison simple mais puissante: afin que nous puissions fabriquer de bien meilleurs produits», a déclaré le PDG d’Apple, Tim Cook, lors de la première discussion de ses projets de puces l’été dernier. “Nous allons amener le Mac à un tout autre niveau.”

img-1732

Les ordinateurs M1 d’Apple ont recueilli de bonnes critiques par rapport aux appareils Intel de l’année dernière.

Et Ackerman / Crumpe

La plupart des gens peuvent ne pas se soucier d’un changement de certains composants de leurs ordinateurs Mac – nous voulons simplement que ces choses fonctionnent. Mais les mesures d’Apple pourraient signifier de grands changements, à la fois pour ses Mac et pour l’industrie technologique. Pour créer le M1, Apple a utilisé au moins 1 milliard de dollars pour acheter plus d’une demi-douzaine d’entreprises en plus de consacrer plus d’une décennie à la recherche et au développement. Maintenant, dit Apple, ses puces sont plus puissantes et plus écoénergétiques que les puces Intel sur lesquelles elle comptait auparavant. Cela se traduit par des conceptions plus petites et plus minces, une durée de vie de la batterie plus longue et de nouvelles technologies.

“La batterie de mon Mac ne s’arrête jamais”, a déclaré Carolina Milanesi, analyste chez Creative Strategies et l’un des premiers utilisateurs d’ordinateurs portables M1 Mac. “Je peux l’utiliser tout le week-end sans jamais le brancher.”

L’iMac représentera un bon cas de test de la puissance de calcul du M1. Cet ordinateur est livré dans une conception tout-en-un avec des cerveaux de traitement intégrés à son écran. Sa taille et sa place en tant que retrait par rapport aux 5999 $ d’Apple Mac Pro les ordinateurs signifient qu’il fera face à des attentes élevées.

L’iMac d’entrée de gamme coûte 1099 $ et utilise une puce Intel similaire à celle du MacBook Pro. Mais l’iMac le plus haut de gamme, actuellement alimenté par un microprocesseur Intel beaucoup plus performant et associé à une carte graphique AMD, coûte environ 5099 $. C’est seulement 100 $ sous le Mac Pro, l’ordinateur le plus puissant d’Apple, vendu aux éditeurs professionnels de vidéo, de graphisme et de photo.

Ackerman de Crumpe a déclaré qu’il regarderait comment Apple positionnerait ses nouveaux iMac et s’il choisirait d’utiliser le M1 dans ses machines haut de gamme ou de s’en tenir aux machines d’entrée de gamme pour le moment. “Apple a-t-il la confiance nécessaire pour retirer Intel de ses produits restants?” il demande.

Avant gardiste

Lorsque Apple a annoncé son M1 l’été dernier, il a utilisé ses superlatifs typiques pour décrire la technologie. Les dirigeants l’ont qualifié de «leader de l’industrie» et de «meilleur de sa catégorie». Les conceptions de la puce sont similaires à celles des puces de la série A fabriquées par Apple pour ses iPhones et iPads. Ainsi, a déclaré Apple, le M1 fonctionne déjà à «une échelle énorme».

En supposant que l’iMac d’Apple soit à la hauteur du battage médiatique, les analystes disent que cela augmentera probablement la barre pour les autres fabricants d’ordinateurs. Après tout, Apple a tendance à pousser de nouvelles tendances, qu’il s’agisse d’abandonner la disquette en 1998, de tuer les lecteurs de DVD d’ordinateur portable en 2007 ou de retirer la prise casque en 2016.


Lecture en cours:
Regarde ça:

Les nouveaux Mac M1 représentent un énorme changement pour Apple


5:51

Mais, selon les analystes, il est beaucoup plus difficile pour les entreprises de technologie d’embaucher des ingénieurs pour fabriquer des puces personnalisées. Apple a travaillé pendant des années avant que ces investissements ne portent leurs fruits avec le premier iPad. Si le M1 devient le changeur de jeu qu’Apple dit que c’est le cas, cela pourrait alors faire pression sur les fabricants de puces pour qu’ils améliorent leurs conceptions. Cela poussera également probablement des entreprises comme Microsoft, qui a travaillé avec Qualcomm pour créer des puces spécialisées pour ses appareils Surface Pro X.

«Je pense que tout le monde considère le M1 comme établissant un nouvel équilibre entre performances et efficacité énergétique», a déclaré Jon Erensen, analyste chez Gartner. “C’est des choses comme pouvoir s’allumer instantanément ou avoir une longue durée de vie de la batterie.”

029-puce-silicium-pomme-m1-annonce-2020.png

Apple dit que le M1 changera le cours de ses ordinateurs.

Apple / capture d’écran

Jusqu’à présent, les concurrents d’Apple ont réagi en soulignant leurs différences par rapport au Mac. Intel, par exemple, a produit une série de publicités dans lesquelles l’ancien acteur / mascotte d’Apple Justin Long frappe le Mac sans écran tactile ou sa petite bibliothèque de jeux.

«Le monde des PC a fait l’objet de plus d’expérimentation», a ajouté Erensen, notamment Microsoft, Asus, Dell et HP, dont les appareils ont brouillé les frontières entre les ordinateurs portables et les tablettes. La marque de jeu Razer a même prototypé des ordinateurs portables avec trois écrans connectés. “Nous ne sommes qu’au début de bon nombre de ces tendances.”

Cela inclut les puces d’Apple, pour lesquelles les nobles promesses de la société sont encore au stade «attentiste». Mais avec l’iMac, et éventuellement un ordinateur de bureau Mac Pro mis à jour pour les professionnels, Apple pourrait enfin prouver si ce champ de distorsion n’était en fait que réalité tout le temps.

Mise à jour, 11h58 PT: Corrige le nom de l’événement Apple en Spring Loaded, pas Spring Forward. L’événement d’Apple n’est pas nommé d’après les changements d’heure d’été.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*