Résultats et faits saillants: Harrison-Perrella termine en tirage au sort


Tony Harrison D-12 Bryant Perrella

Dans l’événement principal de la PBC sur FOX de ce soir, les poids moyens juniors Tony Harrison (28-3-1, 21 KO) et Bryant Perrella (17-3-1, 14 KO) y ont participé pendant 12 rounds d’action serrée. Parrella pourrait en avoir surpris certains en ayant eu un très bon succès précoce et en suivant un bon plan de match conçu par Roy Jones Jr. avant de rester coincé le long des cordes pendant trop longtemps.

Harrison, en comparaison, s’est battu à ce qui semblait être un rythme causal, mais a réussi à décrocher des mains droites et des coups droits propres et clairs, ce qui a permis de nombreux rounds serrés qui auraient pu se dérouler dans les deux sens. En fin de compte, aucun des juges officiels n’a pu s’entendre sur le résultat, chacun rendant une décision différente. Un juge a marqué 116-112 en faveur de Harrison, un autre 117-111 pour Perrella et le dernier l’a même obtenu à 114-114, ce qui a donné lieu à un tirage partagé. BLH a marqué le combat un même 114-114. Aucun des deux combattants ne semblait être si mécontent du résultat.

Omar Juarez UD-10 Elias Araujo

L’espoir poids welter Omar Juarez (11-0, 5 KOs) a fait une bonne sortie ce soir, devançant le robuste vétéran Elias Araujo (21-3, 8 KO) sur 10 rounds complets. Juarez a commencé rapidement, mettant en valeur son avantage de vitesse à la main, et bien qu’Araujo ait fait de son mieux pour creuser et rendre difficile Juarez, il n’a finalement pas pu suivre le jeune pistolet. Juarez aurait également une petite poussée sur le tronçon, assurant sa victoire. Les trois juges officiels ont obtenu des scores de 98-92, 99-91 et 99-91, tous en faveur de Juarez.

James Martin MD-8 Vito Mielnicki Jr

Dans l’ouverture de la FOX, James Martin (7-2, 0 KO) est entré en tant que côté B mais a bouleversé le jeune espoir Vito Mielnicki Jr (8-1, 5 KO) en huit rounds d’action. Martin est entré dans le combat avec un plan de match clair et n’a jamais perdu son sang-froid, devançant régulièrement Mielnicki et se cassant le nez qui saignait pendant de longues parties du combat.

Après la dernière cloche, Martin a sauté sur les cordes, se sentant extrêmement confiant d’avoir fait assez pour remporter la victoire, et a pris une décision à la majorité sur les scores officiels de 76-76, 77-75 et 79-73.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*