Un Chelsea réaliste surprend Porto / Ligue des Champions


Chelsea a réussi à battre Porto chez lui (2-0) et prendre une sérieuse option sur la qualification pour les demies de la Ligue des Champions.

Après avoir écarté l’Atlético Madrid au précédent tour, Chelsea est bien parti pour sortir Porto et assurer sa présence dans le dernier carré de la Ligue des Champions. L’équipe londonienne a signé un excellent résultat ce mercredi en revenant avec la victoire de son déplacement en terre lusitanienne. Contre les champions de Portugal, et malgré une entame de match compliquée, les Blues se sont imposés 2-0.

Des Blues intraitables

C’est un Chelsea patient et réaliste qui s’est produit à l’Estadio Dragao. S’ils ont eu la possession, les visiteurs ont passé les deux tiers du temps à défendre. Mais ce fut sans incidence sur le tableau d’affichage. Très solides, comme c’est souvent le cas depuis que Thomas Tuchel a pris leurs commandes, les Anglais ont repoussé tous les assauts adverses. Et devant, ils ont su piquer quand ils en ont eu l’occasion.

On jouait la 32e minute quand le score a basculé en leur faveur. Et la lumière est venue de Mason Mount. Le milieu anglais a fait la différence sur un magnifique contrôle dos au but, suivi d’un tir croisé du droit imparable. C’était la première alerte sur les buts des Portugais et ça a fait mouche.

Aux avant-postes, l’équipe de Sergio Conceiçao a d’abord été très menaçante. Mais, les locaux ont manqué à la fois de justesse et de réussite. Ils auraient pu ouvrir la marque dès la 12e minute mais la tentative de loin du Colombien Matheus Uribe n’est pas retombée assez vite. Ensuite, Edouard Mendy a fait preuve de vigilance pour repousser un corner frappé directement par Otavio (25e).

Porto a échappé à la correction

A 0-1, les locaux ont pris un sérieux coup derrière la tête. Moins en confiance, ils ont lâché quelque peu du lest, et il n’y a eu qu’une seule vraie tentative d’égalisation. Une frappe de Luis Diaz à la 57e passée à côté. A mesure que la fatigue s’installait, les Portugais ont abandonné leurs bonnes velléités de début de match et ont fini par accepter la défaite. Une défaite devenue plus conséquente à la 85e lorsque Ben Chilwell, opportuniste, a chipé le cuir dans les pieds d’un latéral adverse pour ensuite effacer le gardien portugais. Ça faisait 0-2 et cela aurait pu faire plus sans l’arrêt de Marchesin sur une lourde frappe d’Antonio Rudgier (61e), ou lorsque Christian Pulisic a trouvé la transversale (84e).

Mardi prochain, on saura si ses opportunités non converties des Anglais pèseront dans la balance, mais on voit mal Porto renverser la vapeur à Stamdord Bridge. Pour passer, les champions de Portugal devront en mettre trois à une équipe qui n’a encaissé aucun but lors de ses quatre dernières sorties de C1.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*