Benzema le sauveur, Lloris en plein cauchemar


Retrouvez les notations des envoyés spéciaux du Figaro à l’Euro après le match nul de la France contre le Portugal mercredi soir (2-2).

De nos envoyés spéciaux à Budapest

Hugo Lloris (3,5) : sa sortie en retard, poing puis coude dans la tête de Danilo Pereira, a été sanctionnée d’un penalty incontestable. Il s’en sort bien avec un simple carton jaune. Peu sollicité, le capitaine des Bleus a été pris à contre-pied sur les deux penalties de Ronaldo. Une soirée à oublier.

Jules Koundé (4) : pour sa première titularisation en bleu, le défenseur du FC Séville a voulu bien faire en montant d’entrée pour délivrer un premier centre. Il a souffert par la suite, pas aidé il est vrai par un Corentin Tolisso décevant devant lui. Mieux en deuxième période, il provoque le 2e penalty portugais pour une faute de main. Le Sévillan n’a pas fait oublier Pavard.

Raphaël Varane (5) : peu en vue contre la Hongrie, le défenseur madrilène a livré une nouvelle prestation en deçà de ses standards, à l’image de son mauvais dégagement de la tête mal exploité par Ronaldo (20e). Peu mis sous pression en deuxième période, il n’a pas dégagé

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 76% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*