Ronaldo, buteur record parmi les nations


L’attaquant portugais a égalé mercredi le record du monde de l’Iranien Ali Daei avec ses 108e et 109e buts, inscrits contre la France (2-2) à l’Euro.

Cristiano Ronaldo au panthéon du football de sélections. Depuis ses débuts avec la Seleçao en 2003, Ronaldo a enchaîné les apparitions en équipe nationale (178 avec celle de mercredi), les parcours plus ou moins satisfaisants en phase finale, et les buts, toujours plus de buts, jusqu’à égaler la marque impressionnante de l’ancienne star de l’Iran, établie au tournant des années 2000.

Un moment historique célébré devant les gradins combles de la Puskas Arena de Budapest, où 60.000 personnes peuvent prendre place à chaque match dans le seul stade dépourvu de jauge sanitaire de cet Euro. La superstar portugaise (36 ans), qui n’avait jamais marqué contre la France lors de ses six confrontations précédentes, a frappé deux fois, à chaque fois sur penalty (31e, 60e).

Cela a permis au Portugal de se qualifier pour les huitièmes de finale. Et cela fait de Ronaldo le meilleur buteur de cet Euro avec 5 buts après son doublé inaugural contre la Hongrie (3-0) puis son but lors de la défaite face à l’Allemagne (4-2).

Devant Platini

Beau joueur, Ali Daei avait prévenu qu’il serait «ravi» si Ronaldo battait son record car selon lui, le Portugais est l’«un des trois» grands footballeurs de l’histoire avec Lionel Messi et Diego Maradona.

«Félicitations à Cristiano qui est maintenant à un seul but de battre le record de buts internationaux», a réagi Ali Daei sur Instagram. «Je suis honoré que Ronaldo soit le détenteur de cet accomplissement remarquable – c’est un grand champion et un humaniste attentionné qui inspire les gens et influe sur eux à travers le monde.»

Pour établir son record, Daei avait notamment réussi un quintuplé contre le Sri Lanka (7-0) en 1996 et quatre quadruplés, dont un contre Guam dans un des matches les plus prolifiques de l’histoire des qualifications à une Coupe du monde: 17-0 en 2000!

Ronaldo, lui, a souvent choisi les plus grands stades et les plus belles affiches pour faire trembler les filets, ce qui met encore plus en perspective son total de buts.

Et les records, les uns après les autres, continuent de tomber en sa faveur, dans une folle course en avant qu’il entretient depuis des années avec son plus grand rival et alter ego, l’Argentin Messi.

Vers un sixième Ballon d’Or?

Devenu le premier joueur à disputer cinq Euros différents, le gardien espagnol Iker Casillas ayant été retenu pour cinq tournois sans forcément jouer, Ronaldo a marqué à chacune de ces cinq éditions.

Et il a aussi décroché un autre record en début de tournoi: avec son doublé inaugural contre la Hongrie, déjà à Budapest, il est devenu l’unique meilleur buteur de l’histoire du tournoi (14 buts à ce jour), laissant derrière lui Michel Platini et ses 9 buts.

Le record atteint mercredi est un nouveau jalon dans la carrière internationale émaillée d’honneurs du Portugais, qui a notamment remporté l’Euro-2016 et la Ligue des nations 2019 avec la Seleçao.

En club aussi, «CR7» ne s’arrête jamais: il a encore été sacré meilleur buteur de Serie A cette saison (29 buts avec la Juventus) et reste également le meilleur marqueur de l’histoire de la Ligue des champions, la plus prestigieuse des coupes d’Europe de clubs (134 buts), qu’il a remportée à cinq reprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*