Tunisie-Algérie, un enjeu peut en cacher un autre…


La Tunisie reçoit l’Algérie ce vendredi à Radès, pour un match amical riche en enjeux sportifs.

La Tunisie et l’Algérie disputent ce vendredi à Radès un match amical très attendu. Entre les deux sélections maghrébines, les enjeux ne manquent pas. Pour les Fennecs, il s’agira de supplanter la Côte d’Ivoire. En battant le Mali (1-0) dimanche dernier au stade Mustapha Tchaker de Blida, les champions d’Afrique en titre avaient enchaîné avec un vingt-sixième match sans défaite, égalant ainsi le record africain détenu par la Côte d’Ivoire. Entre 2010 et 2013, les Eléphants de Yaya et Kolo Touré, Didier Drogba et Gervinho, étaient restés 26 matchs sans défaite (si l’on ne compte pas la finale de la CAN 2012, gagnée aux tirs au but par la Zambie, ndlr). Après avoir égalé le record des Eléphants, les coéquipiers de Riyad Mahrez pourraient désormais régner seuls sur le continent en cas de nouveau match sans défaite contre les Aigles de Carthage, pour leur troisième et dernier match amical du mois.

L’enjeu du classement FIFA

Abondamment relayée, cette course au record cache un autre aspect statistique, moins parlant pour le grand public mais sans doute plus important pour l’avenir sportif des deux formations : leur rang mondial. Respectivement 26e et 33e nations au dernier classement FIFA, 26 petits points séparent la Tunisie de l’Algérie avant ce derby. Le sélectionneur de l’Algérie n’avait pas caché l’importance de cette donnée avant le début du rassemblement. « Affronter la Tunisie, c’est aussi pour améliorer notre classement FIFA et être top 5 en vue d’un éventuel barrage pour la Coupe du monde, avait indiqué Djamel Belmadi, cité par DZ Foot. Ça devrait normalement nous aider même s’il faut être ingénieur en aérospatial pour comprendre le classement FIFA ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*