Frontier Air affiche un bénéfice selon les PCGR, mais voit moins de réservations au milieu du pic de COVID


Les actions de Frontier Group Holdings Inc. ont chuté de plus de 1% mercredi soir après que la société mère du transporteur aérien à très bas prix Frontier Airlines a annoncé son premier bénéfice GAAP trimestriel en tant qu’entreprise publique, mais a déclaré que les réservations avaient récemment ralenti grâce à la flambée de COVID. -19 cas.

Frontière ULCC,
-3,48%
a déclaré avoir gagné 19 millions de dollars, ou 8 cents par action, au deuxième trimestre, contre 17 millions de dollars, ou 8 cents par action, il y a un an. Frontier est devenu public en mars.

Ajusté pour les éléments ponctuels, la société a perdu 24 cents par action. Les revenus ont augmenté de 184% à 550 millions de dollars, contre 194 millions de dollars, grâce à la demande accrue de voyages d’agrément, a indiqué la société.

Les analystes interrogés par FactSet s’attendaient à ce que Frontier rapporte une perte PCGR de 6 cents par action sur des revenus de 538 millions de dollars. La perte ajustée pour le trimestre a été fixée à 30 cents par action.

Frontier a modifié ses prévisions pour le troisième trimestre pour atteindre l’équilibre au sommet d’une fourchette, affirmant avoir noté un « ramollissement » des réservations au cours de la semaine dernière, ce qui, selon elle, est lié au pic des cas de COVID-19 et à la variante delta.

“L’impact de la variante delta sur les réservations et la durée de cet impact sont difficiles à prévoir”, a déclaré la compagnie aérienne. Il prévoyait un résultat net entre l’équilibre et une marge de perte pouvant aller jusqu’à 5%.

“Nous sommes convaincus qu’à mesure que les cas diminueront, nous verrons un impact positif sur les réservations à terme”, a déclaré Frontier.

La société a déclaré avoir terminé le trimestre avec 936 millions de dollars de liquidités et équivalents, le solde le plus élevé de son histoire.

L’action a terminé la journée de négociation ordinaire en baisse de 3,5%. Les actions Frontier ont perdu 27% au cours des trois derniers mois, contrastant avec des gains de 6% pour l’indice S&P 500 SPX,
-0,46 %
dans la même période.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*