du sur-mesure pour Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron


Quatre ans après le malheureux épisode de Pyeongchang, le couple de danse sur glace repart à la conquête de l’or. Encore plus fort qu’avant.

Effacer absolument Pyeongchang et l’expérience vécue lors des Jeux 2018. Recouvrir d’or ce souvenir ô combien déplaisant d’un programme court parasité par un tour de cou décousu, dévoilant l’intimité d’une jeune femme devant des millions de téléspectateurs. Ce moment, Guillaume Cizeron et sans doute plus encore sa partenaire Gabriella Papadakis aimeraient tant l’oublier. Ou plus exactement que les autres l’oublient, comme le raconte la patineuse.

«Si vous saviez à quel point j’en entends encore parler. Parfois, j’ai des amis qui me racontent qu’ils ont parlé de moi à quelqu’un qui ne me connaissait pas, jusqu’à ce qu’on fasse mention de l’épisode de la robe aux Jeux et là il répond: “Ah c’est elle, d’accord!” Ce n’est évidemment pas la manière la plus flatteuse de parler de moi mais je ne peux plus rien y changer, ça fait partie de mon histoire, de notre carrière.»

Aller chercher l’or

Derrière son sourire de façade, l’agacement de la Française de 26 ans est perceptible: «C’est quelque chose qui, maintenant…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*