Pearson dit qu’il a rejeté deux approches de rachat d’Apollo

[ad_1]

L’éditeur d’éducation Pearson a déclaré vendredi qu’il avait refusé deux approches de rachat du géant du capital-investissement Apollo Global Management.

Pearson PSON,
+20,69%

OSP,
-0,57%
a déclaré avoir rejeté une offre en numéraire de 800 pence par action en novembre, puis plus tôt cette semaine a rejeté une offre améliorée à 852,4 pence (11,16 $) par action.

Les actions de Pearson ont grimpé de 23 %, à un peu moins de 800 pence.

Pearson a déclaré que les deux offres « sous-évaluaient considérablement la société et ses perspectives d’avenir », le conseil d’administration de l’éditeur basé à Londres ayant rejeté à l’unanimité les offres.

Apollo avait déclaré plus tôt dans un communiqué à la Bourse de Londres qu’il était « dans les étapes préliminaires de l’évaluation d’une éventuelle offre en espèces ».

Même avec la hausse de vendredi, le titre est toujours inférieur de 6 % à ses sommets d’août. Il a été affecté par une baisse des didacticiels d’enseignement supérieur aux États-Unis, les inscriptions ayant diminué.

Citigroup, Morgan Stanley et Goldman Sachs sont les conseillers de Pearson. Barclays conseille Apollo.

[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*