Guilhem Guirado, des adieux en grande pompe


Guilhem Guirado (au centre) célèbre sa qualification pour la finale à la fin de la demi-finale du Top 14 entre Montpellier et Bordeaux, à Nice, le 18 juin. NICOLAS TUCAT/AFP

À 36 ans, l’ex-capitaine du XV de France raccrochera les crampons, vendredi, à l’issue de la finale de Top 14 entre Montpellier, son club, et Castres.

Le compte à rebours est enclenché depuis des mois, depuis que Guilhem Guirado a annoncé qu’il tirerait sa révérence au terme de cette saison. Le clap de fin, à 36 ans, d’une intense carrière de rugbyman professionnel débutée en 2006 à l’Usap, son club formateur, quelques mois après avoir été sacré champion du monde des moins de 21 ans avec les Bleuets. S’ajouteront 74 sélections avec le XV de France, de 2008 à 2019, dont 32 comme capitaine des Bleus. Au plus mauvais moment. Celui où ils couraient de désillusions en échecs.

Il n’a jamais baissé les bras malgré l’adversité. Encaissant les critiques après chaque défaite, chaque déroute affligeante (comme ce quart de finale de la Coupe du monde 2015, balayé par les All Blacks 62-13…). La prescription passée, le talonneur s’était autorisé, fin mars dans les colonnes de Midi olympique, à revenir sur cette sombre période. «Certains joueurs n’avaient tout simplement pas cette exigence du haut niveau. Et puis, peu d’entre eux étaient capitaines dans…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 71% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*