Pay-to-play Hochul maintient la pire tradition de Cuomo


La gouverneure Kathy Hochul continue d’embrasser et d’étendre les pires traditions de son prédécesseur en disgrâce Andrew Cuomo.

Cette semaine a apporté la nouvelle qu’une société de services Medicaid appartenant à Russ Maxwell et à sa femme Morgan McDole a remporté huit contrats d’État d’une valeur de 403,7 millions de dollars. Et le couple est de grands donateurs pour Hochul (et Cuomo).

Bien sûr, cela ressemble à un exemple classique de paiement pour jouer, à la Albany: les règles de l’État, follement, n’interdisent pas ou ne plafonnent pas les grosses contributions au gouverneur de ceux qui soumissionnent sur les contrats d’État que ses sbires supervisent. (La ville de New York plafonne les dons des entreprises soumissionnaires et des entrepreneurs à 400 $.)

Notamment, les dons de campagne de Maxwell ont été très légers jusqu’en 2012, lorsqu’il a donné 25 000 $ à Cuomo et a rapidement vu son entreprise remporter des contrats ou les faire renouveler. Maxwell a donné à Hochul plus de 32 000 dollars depuis 2018. McDole, plus de 52 000 dollars au cours de la dernière année (plus 20 000 dollars au Parti démocrate de l’État).

Tout cela fait écho à l’horrible histoire de la suspension du “pouvoir d’urgence” de Hochul par COVID de certaines lois d’achat de l’État, qui ont permis à l’État de payer une autre entreprise médicale (dont la famille du PDG avait donné près de 300 000 $ à sa campagne) un incroyable 637 millions de dollars pour tester des appareils.

Russ Maxwell est un donateur de Hochul et a été donateur de Cuomo dans le passé.

Ce type de retour sur investissement n’est possible que dans l’Empire State.

Hochul a fait beaucoup de mouvements louches autour de l’argent de la campagne : ne pas attribuer correctement les dons des entreprises et éventuellement accélérer l’obtention d’un permis d’alcool pour un donateur de campagne. Et n’oubliez pas le fait que son mari se trouve être un cadre supérieur de l’entreprise susceptible de conserver le contrat de concession à l’énorme gâchis du stade Bills de Hochul.

Sans parler de la ruée folle vers un accord avec Penn Station qui n’a pas améliorer la station, mais Est-ce que servir les rêves de méga-développement du mégadonateur Hochul Steven Roth.

Le vœu du gouvernement d’apporter une nouvelle ère de transparence à Albany est depuis longtemps en lambeaux. La seule chose qui est transparente ici est l’empressement visqueux de Hochul à plaire à ses puissants donateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*