Guillaume Pirouelle impérial à Royan


Le skipper de Région Normandie a remporté en nocturne l’étape entre Port-la-Forêt et Royan. ALEXIS COURCOUX

Vainqueur de la deuxième étape de la Solitaire du Figaro, le Normand s’empare de la première place au général.

Envoyé spécial à Royan

Les cargos en attente à l’entrée de l’estuaire de la Gironde ont été les premiers à saluer l’arrivée très matinale des deux léopards de la grand-voile de Guillaume Pirouelle (Région Normandie). Le jeune homme filant flamberge au vent vers sa première victoire sur la Solitaire du Figaro. Une entrée en fanfare nocturne et donc sans majorette alors qu’il en est à sa première participation.

Pour le passage de ligne, point d’euphorie comme d’habitude en pareil cas. Le séant posé, les deux pouces levés, le rictus est plutôt réservé. Une fois le bouchon de champagne satellisé depuis son Figaro Beneteau adossé à l’un des pontons du port de plaisance de Royan, le marin de 28 ans gardait toujours cet air quelque peu emprunté: «C’est vrai, je suis toujours comme ça. Mais à l’intérieur de moi je suis très content. J’exploserai peut-être quand je gagnerai la Solitaire. Je sais qu’il y a encore du travail. L’histoire est loin d’être terminée.» Vu son ardeur à la tâche entre Port-la-Forêt…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 71% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*