«il faut faire les choses parfaitement pour nous battre», assure Luis Enrique


L’Espagne s’est qualifiée pour le Final 4 de la Ligue des nations en renversant le Portugal ce mardi à Braga (0-1).

Le sélectionneur de l’Espagne Luis Enrique s’est réjoui de la victoire de son équipe face au Portugal (0-1) et a assuré qu’il sera toujours difficile de battre l’Espagne.

«Peut-être que le manque d’occasions en première période vient du fait que nous souhaitions trop la possession. Je pense que nous avons manqué d’audace mais nous avons réglé ce problème en seconde période. Les joueurs qui sont rentrés en jeu ont été déterminants, surtout face à un adversaire fatigué. Tout le monde a été fantastique. Il ne faut pas ressortir un joueur ou un autre quand il y a une stratégie et une équipe. Nous avons cherché à mettre la pression, il était important que le ballon ne soit pas dans les pieds de l’équipe adverse. Quand Busi (Sergio Busquets, NDLR) rentre il crée des opportunités et apporte de la tranquillité, à partir de là nous avons eu du jeu entre les lignes. La sensation que j’ai eue en seconde période c’est que nous allions marquer. Ensuite Unai (Simon, NDLR) nous a permis de sécuriser la victoire et nous sommes désormais qualifiés au Final 4 pour la seconde fois. Très souvent après une victoire comme celle-ci, cela apporte de la tranquillité et une bonne ambiance. Maintenant, il faut profiter de cette opportunité, nous avons réussi notre objectif dans un groupe difficile. Mais même sans l’atteindre, cela n’aurait pas interrompu notre processus de croissance. C’est une joie mais elle n’est pas déterminante pour le Mondial. Aujourd’hui c’était un test pour nous et ce sera toujours difficile de nous battre et de gagner contre l’Espagne car contre nous il faut presque faire les choses parfaitement. (sur Pedri et Gavi) Gavi a apporté son énergie, beaucoup de qualité. Pedri, du talent pur au service de l’équipe. Ils ont été superbes dans toutes les phases de jeu. (sur l’Italie) L’Italie ne sera pas au Mondial, pour la seconde fois consécutive, ce que je crois injuste. Même si elle est championne d’Europe, elle n’y sera pas. Mais Mancini fait du bon travail et elle est aussi qualifiée pour le Final 4 une seconde fois».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*