Doué en héros, Popov fautif


Auteur d’un match très sérieux, le Stade Rennais a logiquement arraché sa victoire contre le Dynamo Kiev (2-1). Voici les Tops et les Flops de la rencontre.

TOPS

Doué le héros

Le Stade Rennais se dirigeait vers un frustrant match nul. C’était sans compter sur sa jeune pépite Désiré Doué. En toute fin de rencontre, le jeune joueur de 17 ans effectue un bon pressing suite à une erreur de relance de Popov. Il accélère et se présente face au gardien avant de le prendre à contre-pied d’un tir en finesse (89e). Dès son entrée à l’heure de jeu (63e), le jeune attaquant s’est montré très en vue et a été recomposé. Un but qui permet au Stade Rennais de s’imposer 2-1 face au Dynamo kiev.

La solidarité rennaise

Le Stade Rennais a montré une très belle image ce jeudi soir. Combatif, précis, inspiré… Les hommes de Bruno Génésio ont réalisé un vrai match de coupe d’Europe. Offensivement, les Rennais se sont procuré énormément d’occasions à l’image de cette action convertie par Martien Terrier. Gouiri permute côté gauche et sert le Français qui était parti en profondeur dans la surface. L’attaquant enchaîne avec une frappe puissante du droit qui vient se loger dans l’angle opposé du but. Une magnifique réalisation qui résulte d’une splendide possession. Rennes a mérité sa victoire.

FLOPS

Popov condamne les siens

La fin de soirée doit sûrement être difficile pour Popov. Alors que son équipe tient le match nul, le défenseur commet une grave erreur. Il est pressé par Désiré Doué et loupe complètement sa relance. Le Rennais en profite et se présente face au gardien pour inscrire le but de la victoire. Popov est sur ce coup le seul responsable.

Kiev pas assez tranchant

Au-delà de l’erreur de leur défenseur, la formation ukrainienne ne s’est pas montrée réellement inquiétante mis à part lors de l’égalisation. Dubinchak dévie un centre d’une talonnade pour Buyalsky qui sert Tsygankov. Mandanda stoppe la première tentative de l’attaquant mais pas la deuxième. Malgré ce but, le Dynamo Kiev a souffert durant toute la rencontre du bon pressing rennais. Les Ukrainiens ne parvenaient pas à ressortir, une soirée compliquée pour les attaquants du Dynamo. Mandanda n’a quasi rien eu à faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*