Zillow confirme davantage de licenciements dans un contexte de ralentissement du marché du logement

[ad_1]

Zillow Group Inc. a confirmé d’autres licenciements mercredi, alors que la société de services immobiliers est aux prises avec un ralentissement du marché du logement.

Bloomberg News a rapporté mercredi que Zillow avait licencié 300 employés, soit environ 5 % de ses effectifs. Zillow a confirmé les coupes dans un e-mail à Crumpe.

« Cette semaine, nous avons pris la décision difficile – mais nécessaire – d’éliminer un petit nombre de rôles et de déplacer ces ressources vers des domaines de croissance clés autour de notre super-application de logement », a déclaré un porte-parole de Zillow. « Nous recrutons toujours dans des postes clés liés à la technologie dans l’ensemble de l’entreprise. »

Le marché du logement a nettement ralenti ces derniers mois, la Fed ayant fortement relevé les taux d’intérêt, mettant les prêts hypothécaires hors de portée de nombreux acheteurs potentiels d’une première maison. Les demandes de prêt hypothécaire ont chuté de 1,7 % cette semaine alors que les taux hypothécaires ont atteint 7 %, leur plus haut depuis 2001, selon les données mercredi de la Mortgage Bankers Association. Les ventes de maisons neuves ont chuté de 10,9 % en septembre, selon les données du département du Commerce, qui a ajouté que les ventes de maisons neuves ont diminué de 17,6 % d’une année sur l’autre.

Plus tôt cette année, Zillow a déclaré qu’il prévoyait de réduire ses effectifs de 25% cette année en mettant fin à son activité désastreuse d’achat de maisons.

Zillow n’est pas la seule société immobilière à avoir récemment réduit ses effectifs ; rival Redfin RDFN,
+4,29%
a licencié près de 500 employés en juin, et le courtage immobilier en ligne Compass Inc. COMP,
+1,89%
a annoncé qu’elle supprimerait environ 450 emplois, soit 10 % de ses effectifs, en septembre.

L’action Zillow a été critiquée cette année, avec des actions de classe A ZG,
-1,76%
tumbling 51% et actions de classe C Z,
-1,73%
de 52 %, par rapport au SPX du S&P 500,
-0,74%
environ 20 % de perte en 2022.

[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*