L’Uruguay «incapable de déchiffrer comment presser» la Corée du Sud, regrette Alonso


Diego Alonso (sélectionneur de l’Uruguay, accrochée 0-0 par la Corée du Sudjeudi au stade Education City de Doha pour son entrée en lice au Mondial-2022, en conférence de presse d’après-match): «Les deux sélections se sont bien battues. Sur les vingt premières minutes, les Coréens nous ont mis en difficulté, surtout dans la récupération du ballon. On n’a pas été capable de déchiffrer comment les presser, et on a perdu en précision. Mais on a réussi à effectuer quelques ajustements en deuxième période, on a été plus agressif, et on a été plus acteur du jeu. On a manqué d’un peu de fluidité, un peu d’inspiration dans la création, mais l’équipe s’est bien battue. On avait mis en place un onze assez offensif, avec quasiment trois avant-centres, avec trois milieux qui peuvent frapper. On a manqué de combinaisons au milieu du terrain pour libérer plus rapidement nos ailiers. Globalement, je suis satisfait de ce qu’ont produit les joueurs. La qualification se jouera sûrement à la fin, d’autant plus avec le résultat que nous avons obtenu aujourd’hui. Ce qui se passera lors de la deuxième journée, et plus encore lors de la troisième, sera déterminant».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*