Redditor découvre un ordinateur légendaire de 1956 dans le sous-sol de ses grands-parents


Lundi, un Redditor allemand nommé c-wizz a annoncé avoir trouvé un très rare ordinateur Librascope LGP-30 de 66 ans (et plusieurs ordinateurs DEC PDP-8/e de 1970) dans le sous-sol de leurs grands-parents. Le LGP-30, sorti pour la première fois en 1956, est l’un des 45 seuls fabriqués en Europe et est peut-être mieux connu comme l’ordinateur utilisé par “Mel” dans un célèbre morceau de hacker lore.

Développé par Stan Frankel au California Institute of Technology en 1954, le LGP-30 (abréviation de “Librascope General Purpose 30”) se vendait à l’origine 47 000 $ (environ 512 866 $ aujourd’hui, ajusté pour l’inflation) et pesait 800 livres. Même ainsi, les gens le considéraient à l’époque comme un petit ordinateur en raison de sa taille de bureau (environ 44 × 33 × 26 pouces). Selon Masswerk.at, le LGP-30 comprenait 113 tubes à vide, 1 450 diodes à semi-conducteurs et une mémoire à tambour magnétique rotatif – un tube de 6,5 pouces de diamètre et de 7 pouces de long tournant à 3 700 tr/min – qui pouvait stocker 4 069 31 bits mots (équivalent à environ 15,8 kilo-octets modernes).

En plus de l’unité principale LGP-30, c-wizz a trouvé une console de style machine à écrire Flexowriter (utilisée pour l’entrée et la sortie avec la machine) et ce qui ressemble à un lecteur de bande papier pour le stockage de données externe. Quelques machines PDP-8/e et certains équipements connexes se cachaient à proximité. “Il semble y avoir plus de modules appartenant également aux PDP/8E”, a écrit c-wizz dans un commentaire Reddit. “Il y a tout un rack de 19 pouces dans lequel tout cela est censé être monté. Peut-être que je peux trouver des manuels et essayer de tout assembler.”

Une vue du LGP-30 trouvé dans un sous-sol allemand.

Bien que les machines PDP-8/e soient rares et précieuses en elles-mêmes, le LGP-30 se distingue sans doute comme la partie la plus intéressante de la découverte du sous-sol car il fait partie de la légende des hackers. Dans l’épopée “L’histoire de Mel”, publiée pour la première fois sur un groupe de discussion Usenet en 1983, un programmeur Librascope nommé Melvin Kaye a été chargé de porter un programme de Blackjack du LGP-30 vers un autre ordinateur. L’auteur de l’histoire, Ed Nather, est ensuite chargé de trouver un bogue dans le logiciel et, en cours de route, il découvre les astuces de programmation ingénieuses et non conventionnelles de Kaye. En outre, Edward Lorenz aurait développé la théorie du chaos (et “l’effet papillon”) à la suite d’expériences météorologiques menées sur le LGP-30.

Alors que faisait cette machine légendaire dans le sous-sol des grands-parents ? Ars a contacté c-wizz mais n’a pas reçu de réponse avant la publication de cette histoire. Dans un commentaire sur Reddit, c-wizz a écrit : “La seule chose que je sais, c’est que mon grand-père l’a utilisé pour des calculs de génie civil dans les années 60 et qu’il était l’une des rares personnes du pays à posséder un tel ordinateur à titre privé. .”

Quelle que soit la raison pour laquelle le grand-parent a utilisé le LGP-30, il semble qu’il pourrait y avoir une relation entre celui-ci et les unités PDP-8/e trouvées à proximité. Dans un autre commentaire, c-wizz a écrit : “Il semble y avoir des instructions sur la façon de transférer le code écrit pour le LGP-30 vers le PDP8e.”

Après avoir été assis dans un sous-sol pendant des décennies, le LGP-30 aura probablement besoin d’un travail important pour fonctionner à nouveau. C’est là qu’un musée informatique qualifié pourrait intervenir, et c-wizz semble s’y intéresser. “Ce serait vraiment génial si quelqu’un pouvait remettre cette chose en marche”, a écrit c-wizz. “J’ai trouvé un musée en Allemagne (d’où je viens) qui a apparemment un LGP-30 fonctionnel. Je pense que je vais les contacter.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*