Hertz paiera 168 millions de dollars pour régler des allégations de vol de véhicule

[ad_1]

Hertz Global Holdings Inc. a annoncé lundi qu’il paierait 168 millions de dollars pour régler des centaines de réclamations résultant de signalements de vols de véhicules, ce qui, dans certains cas, a conduit des clients à faire face à des arrestations injustifiées.

La société de location de voitures a déclaré que le règlement apportait une «résolution» à plus de 95% des réclamations de vol en attente. Hertz s’attend à récupérer une « partie significative » du règlement auprès de l’assurance, a-t-il déclaré.

Actions de Hertz HTZ,
-2,96%
étaient en baisse de près de 3 % lundi, sous-performant légèrement le marché boursier dans son ensemble.

« Comme je l’ai dit depuis que j’ai rejoint Hertz plus tôt cette année, mon intention est de diriger une entreprise qui donne la priorité au client. En résolvant ces réclamations, nous nous en tenons à cet objectif », a déclaré le directeur général Stephen Scherr dans un communiqué.

Scherr, un cadre retraité de Goldman Sachs, est devenu PDG de Hertz en février. La société est sortie de la faillite et est ensuite revenue sur les marchés des capitaux l’année dernière.

Un procès plus tôt cette année a accusé Hertz de tenir des registres d’inventaire défectueux qui ont conduit certains à être arrêtés par la police et tenus sous la menace d’une arme pour avoir conduit des locations signalées à tort comme volées.

Les actions de Hertz ont perdu près de 35 % jusqu’à présent cette année, contre des pertes d’environ 16 % pour l’indice S&P 500. SPX,
-1,79%

[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*