Hooker Berry remporte le Prix du Bourbonnais

[ad_1]

Le trotteur, drivé par Nicolas Bazire, s’offre un visa pour le Prix d’Amérique qui aura lieu fin janvier.

Le trotteur de 5 ans Hooker Berry drivé par Nicolas Bazire a remporté facilement dimanche sur l’hippodrome de Vincennes le Prix du Bourbonnais s’offrant un visa pour le Prix d’Amérique, fin janvier.

Hooker Berry a assuré son départ le long de la corde, derrière les animateurs, Etonnant piloté par Anthony Barrier et Matthieu Abrivard au sulky de Vivid Wise As, les deux favoris.

Hooker Berry a entamé son effort à l’intersection des pistes regagnant énormément de terrain. Il a ensuite doublé Etonnant pour s’imposer avec autorité dans les 50 derniers mètres.

«C’est un petit cheval incroyable, il se donne à 100% à chaque fois. Aujourd’hui, il a été parfait» a raconté au micro d’Equidia Nicolas Bazire aux commandes du cheval entraîné par son père. «C’est une victoire qui fait plaisir. C’est un cheval très gentil, quand tu lui demandes d’avancer, il y va!»

Michel Aladenise, son propriétaire, s’est réjoui de «la force de ce cheval» qu’il a fait naître.

Hussard du Landret, un autre 5 ans, arrivé deuxième, comme un bolide en pleine piste, a lui aussi gagné sa place sur la ligne de départ du Prix d’Amérique, conformément au règlement des courses.

Ce trotteur qui avait gagné le Critérium des 5 ans, avait été rétrogradé de la 3e à la 5e place dans le Prix de Bretagne, il y a deux semaines.

«On avait pris un coup sur la tête, dans le Prix de Bretagne. Je sentais que le cheval était bien. On est qualifié mais avec une chance»!, a déclaré Benoît Robin, driver et entraineur du fils de Bird Parker.

Il a commenté sa course avouant avoir «fait une erreur tactique au départ, contraint d’évoluer nez au vent», mais «plus le poteau arrivait, plus le cheval avançait», a-t-il ajouté «savourant» sa 2e place.

Quant au crack trotteur Etonnant, il n’a pas démérité en terminant 3e après avoir animé les débats plafonnant un peu dans les 100 derniers mètres.

Le cheval de Richard Westerink est qualifié d’office dans la Grande Course le 29 janvier, en raison de ses titres, mais il a toutefois décroché le 3e visa mis en jeu pour l’«Amérique».

On retiendra de cette course de 2.850 mètres qui a opposé 15 compétiteurs après le forfait de Gu d’Héripré, la déroute de l’Italien Vivid Wise As drivé par Matthieu Abrivard. Après avoir longtemps trotté dans le sillage d’Etonnant, il a rendu les armes dans les 500 derniers mètres.

Hooker Berry, magnifique cheval à la robe ébène, s’annonce comme un sérieux prétendant au Championnat du monde du trot attelé.

Nicolas Bazire avait gagné l’édition précédente au sulky de Davidson du Pont. «Je mènerai peut-être le cheval dans le prochain Prix d’Amérique. C’est l’entraîneur qui prendra la décision», a-t-il dit.

[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*