des gardiens vigilants dans un match sans étincelle


TOPS/FLOPS – Des Clermontois disciplinés, Lyon avec la gueule de bois et un match soporifique… Découvrez les Tops et les Flops de ce Lyon-Clermont (0-1).

TOPS

Clermont respecte à merveille son plan de jeu

Ce n’était pas un match merveilleux en termes d’occasions, mais Clermont s’est imposé à l’extérieur contre Lyon (0-1). Une victoire rendue possible grâce à un plan de jeu élaboré par Pascal Gastien, parfaitement exécuté par les joueurs. Les Clermontois n’ont pas hésité à prendre des initiatives dans le jeu, à mettre de l’impact et à presser les Lyonnais. Lorsqu’ils ont flanché physiquement en seconde période, Pascal Gastien a su remobiliser ses troupes avec des changements décisifs. C’est Kyei, entré en jeu à la 81e minute qui obtient un penalty transformé par Cham, lui entré à la 72e minute.

Les gardiens vigilants

Même s’il n’y a pas eu énormément d’occasions, il y en a eu quelques-unes. Et les gardiens ont très bien rempli leur rôle à l’image de Mory Diaw et sa superbe parade devant Kumbedi (43e, 0-0). Le portier a également été précieux dans les sorties et dans la relance. Anthony Lopes a lui aussi été bon sur sa ligne, notamment sur ses deux très belles parades (18e, 59e). Le Portugais s’inclinera finalement sur penalty (87e, 0-1).

FLOPS

Un match qui manque d’étincelle

C’est le moins que l’on puisse dire. La Ligue 1 n’a pas l’habitude des matchs entre les fêtes et cela s’est ressenti cet après-midi. Cette rencontre entre Lyon et Clermont manquait clairement d’énergie et d’occasions nettes. Il n’y a eu que deux tirs cadrés en seconde période, dont un sur le penalty de Cham (87e, 0-1).

Lyon a la gueule de bois

Lyon retombe dans ses travers. Quelques jours après une victoire très convaincante face à Brest (2-4), l’OL n’a pas existé à domicile face à Clermont. Les hommes de Laurent Blanc n’arrivent toujours pas à enchaîner. Pire, le technicien semble même désemparé.

Les coups de pieds arrêtés balancés

Dans un match sans occasions et sans rythme, les coups de pied arrêtés peuvent très souvent faire la différence. Certes, l’unique but de la rencontre a été marqué sur penalty, mais il s’agit d’une exception. La quasi-totalité des corners et des coups francs ont été mal exécutés. Un exercice qui aurait pu débloquer la situation bien plus tôt dans la partie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*