« Deschamps a un problème avec… »


Consultant pour RMC, Emmanuel Petit a pointé du doigt une fâcheuse tendance dans la méthode du sélectionneur.

Après un début d’année très agité sur fond de tempête médiatique déclenchée par Noël Le Graët, Didier Deschamps n’est pas épargné par les critiques. La prolongation du sélectionneur de l’équipe de France pour quatre années supplémentaires, jusqu’en 2026, recentre les débats sur ses méthodes. Consultant pour RMC, Emmanuel Petit a souvent affiché son soutien pour son ancien capitaine. Mais le champion du monde 1998 a néanmoins pointé du doigt une fâcheuse tendance dans le travail du sélectionneur depuis dix ans.

Deschamps ferait un blocage

Alors que Bruno Genesio était invité de l’émission de Jérôme Rothen sur RMC, la non-sélection de Martin Terrier en équipe de France A a été abordée. Deuxième meilleur buteur de Ligue 1 la saison passée, l’ancien Strasbourgeois a confirmé durant la première partie de cette campagne 2022-23, avant de se blesser gravement. Plusieurs observateurs avaient estimé que Terrier aurait mérité d’intégrer la liste des joueurs sélectionnés pour la Coupe du monde au Qatar. Il n’en a rien été.

Pour Emmanuel Petit, cela découle d’une certaine réticence de Deschamps à s’appuyer sur les joueurs évoluant dans le championnat de France. « Je vais aller un peu plus loin dans les propos : moi je pense que Didier Deshamps a un problème avec la Ligue 1, avec le championnat et le football français. J’ai l’impression qu’il reproduit un petit peu des schémas que l’on a connus à l’époque en 1998. Et j’ai l’impression que même si des joueurs brillent en France, en Ligue 1, il faut mieux aller s’expatrier à l’étranger dans un autre club pour donner l’impression d’avoir gagné en maturité, en expérience, et d’avoir franchi un pallier. Il y a quelque part une petite pointe d’arrogance sur la Ligue 1, sur le niveau affiché, pour les joueurs mais aussi les équipes par rapport aux coupes d’Europe. S’il faut prendre un billet d’avion à chaque fois, bonne chance… « .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*