Igor Tudor impressionné par un de ses joueurs

[ad_1]

Le coach marseillais, Igor Tudor, a tenu ce mardi à complimenter l’un de ses protégés.

 

 

Depuis qu’il a pris en mains l’Olympique de Marseille l’été dernier, Igor Tudor s’est attelé à prioriser le collectif. Pour le bien de l’équipe, il ne s’est pas gêné de froisser certains cadres, tels que Dimitri Payet ou Mattéo Guendouzi. A ses yeux, rien ne compte plus que le groupe. Mais, cela ne l’empêche pas de distribuer quelques bons points à certaines individualités.

Tudor : « Rare d’avoir ce genre de comportement »

Ce mardi, en conférence de presse, Tudor s’est par exemple chargé de louer le travail d’Alexis Sanchez depuis son arrivée au club. Même s’il connaissait ses qualités et son caractère avant, il se dit séduit par l’investissement du Chilien.

« Il faut le gérer à l’entrainement car il veut toujours en faire plus, il arrive 2h avant et repart 2h après. C’est rare d’avoir ce genre de comportement. Il faut faire attention que ça ne soit pas trop, mais c’est clairement un bel exemple », a déclaré l’entraineur olympien au sujet de son avant-centre.

En ce dernier jour du mercato, l’OM attend la venue d’un nouvel attaquant. Le Portugais Vitinha est notamment attendu pour débarquer du côté du Vélodrome. Avec ce renfort, y aura-t-il un impact sur le rôle ou le temps de jeu de Sanchez ? La réponse de Tudor : « Cela dépendra du type de joueur qui arrive, si c’est un attaquant fixe, ça sera différent d’un joueur plus mobile qui peut jouer différents postes. C’est possible aussi de les voir jouer ensemble sans oublier les autres aussi ».

Le Croate a conclu en avouant qu’il serait très content d’avoir un élément de plus aux avant-postes : « Je ne peux pas vous donner de nom, mais oui on aimerait recruter un attaquant. On espère que ça va se faire, mais ce n’est pas grave non plus si on n’y arrive pas, on fera avec ce qu’on a ».

[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*