Nantes, Strasbourg… les grands gagnants de la journée !

[ad_1]

Retrouvez tous les résultats des matchs de ce dimanche après-midi, comptant pour la 22e journée de Ligue 1.

Plusieurs outsiders de Ligue 1 étaient de sortie ce dimanche après-midi, aux quatre coins de l’hexagone. Et ce sont les équipes les plus attendues qui ont marqué le pas, à commencer par Lorient. Déjà renversés par Reims la semaine passée (2-4), les Merlus ont dû se contenter d’un score de parité contre la lanterne rouge, Angers. Une contre-performance assez claire si l’on se fie à la photographie du classement. Malgré une nette domination dans la tenue du ballon, les hommes de Régis Le Bris ont confirmé leur manque d’efficacité actuel contre un SCO plus hermétique (0-0). Septième, Lorient n’avance pas. Angers reste décroché.

A lire aussi – Catastrophe pour les Bleus : après Varane, ces 2 stars songent à arrêter

Dans les mêmes eaux, le Stade de Reims a livré une prestation assez décevante à l’Abba-Deschamps, contre Auxerre (0-0). La faute à une AJA conquérante et bien organisée, qui aurait même pu l’emporter avec un peu plus de réalisme offensif et de qualité technique dans le dernier geste. Émoussés physiquement et moins créatifs que lors de leurs dernières sorties, les Rémois ont eu le mérite de ramener un point pour éviter le piège auxerrois. Reims est dixième. Le promu reste avant-dernier, mais il pourra s’appuyer sur ce contenu pour la suite.

Nantes et Strasbourg font une belle opération !

L’excellente opération du jour est à mettre à l’actif du Racing Club de Strasbourg, qui a enfin relevé la tête après avoir amorcé une série inquiétante. Le club alsacien a pu compter sur un Diallo très efficace, auteur d’un doublé, pour faire tomber une équipe de Montpellier toujours aussi instable (2-0). Un succès qui permet à Strasbourg de remonter à la 17e place et de passer devant Ajaccio.

A lire aussi – Brest – Lens / streaming, chaîne TV et compos / Ligue 1 (J22)

La formation corse, justement, n’a pas pu résister plus d’une mi-temps contre le FC Nantes. Plus réalistes, les hommes d’Antoine Kombouaré ont trouvé la faille après le repos grâce à Guessand (0-1, 64e). Un penalty transformé par Blas en toute fin de match a scellé la victoire des Canaris (0-2, 89e). Treizième, Nantes se donne de l’air avant d’entamer une période infernale sur le plan du calendrier, avec le retour à venir des soirées européennes.

[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*