“Cette situation me rend triste”

[ad_1]

Ce vendredi, Thomas Heurtel a accordé une interview à L’Equipe. Le Français est surtout revenu sur le fait qu’il n’a plus le droit de jouer en équipe de France depuis qu’il a rejoint le Zenit Saint-Pétersbourg.

Thomas Heurtel ne peut plus jouer en équipe de France. Pourtant, le Français, aujourd’hui âgé de 33 ans, en est l’un des tauliers, avec pas moins de 99 sélections à son compteur. Mais cet automne, le Tricolore a signé en faveur du club russe du Zenit Saint-Pétersbourg, pour une saison plus une autre en option.

L’été dernier, le meneur, comme tous les autres internationaux, avait signé une charte de la Fédération française de basket, avant le dernier Euro qui s’est déroulé du côté de l’Allemagne. Une charte dans laquelle tous s’engageaient à ne pas signer en Biélorussie et en Russie, en raison de la guerre en Ukraine, sous peine de ne plus pouvoir évoluer en équipe de France.

« Ce n’est pas agréable »

Ce vendredi, Thomas Heurtel s’est confié auprès du quotidien sportif français L’Equipe. Le joueur l’assure, il n’avait pas encore signé dans son club actuel, quand il a paraphé cette fameuse charte de la FFBB : « Quand j’ai signé la charte je n’avais pas encore choisi le Zénith. Je n’étais pas sûr à 100 % de mon avenir, car j’attendais d’autres propositions. Mais c’était l’une des options les plus importantes. » Un choix qui semble lui avoir fait revoir ses priorités : « Je dois d’abord penser à moi. Après, c’est toujours un honneur de porter le maillot de l’équipe de France mais je pense d’abord à ma famille, à mon futur, à mes enfants. Si économiquement et pour le basket, c’est mieux de rester ici, je resterai ici. Et si je n’ai rien d’autre qu’est-ce que je fais ? »

Une situation malgré tout plutôt complexe pour lui : « C’est sûr que ça m’emmerde de ne pas être en équipe de France. Surtout après l’Euro, avec le projet qu’on avait avec le coach (Vincent Collet). Cette situation me rend triste. Et me faire critiquer tous les jours par des gens qui ne connaissent pas forcément la situation, ce n’est pas agréable. »

[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*