Eurocoupe (D): L’ASVEL s’offre une finale

[ad_1]

Victorieuse de quatre points au match aller contre Villeneuve d’Ascq à domicile, l’ASVEL l’a emporté de deux points dans le Nord (69-71) et se qualifie donc pour la finale de l’Eurocoupe. Les Lyonnaises défieront Galatasaray.

Vingt-et-un ans après la création de l’Eurocoupe féminine, une neuvième équipe française va en disputer la finale ! Après Aix-en-Provence (deux fois), Villeneuve d’Ascq (deux fois), Bourges (deux fois), Arras et Lattes-Montpellier, c’est au tour de l’ASVEL d’aller disputer la finale de la deuxième Coupe dans la hiérarchie continentale. Les Lyonnaises ont éliminé Villeneuve d’Ascq dans une demi-finale 100% LFB, en s’imposant à l’aller à domicile et au retour à l’extérieur.

Victorieuses 84-80 dans leur antre la semaine passée, les filles de David Gautier sont allées l’emporter 69-71 dans le Nord pour valider leur billet, grâce à une immense Sandrine Gruda, qui termine avec 23 points (10/15 aux tirs) et 7 rebonds ! Les douze premières minutes de la rencontre ont été très serrées (20-21), avant que Villeneuve d’Ascq ne creuse l’écart pour mener 32-21 au quart d’heure de jeu. Les Nordistes étaient alors virtuellement qualifiées pour la finale, mais les Lyonnaises n’ont pas tremblé longtemps. En l’espace de quatre minutes, elles sont revenues à 34-34 puis sont rentrées au vestiaire en menant 36-41.

Villeneuve d’Ascq y a cru…

Villeneuve d’Ascq a égalisé à son tour (46-46, 25eme) puis a bien fini le troisième quart pour mener 56-53. Sur leur lancée, les Nordistes ont débuté le dernier quart en fanfare pour compter huit points d’avance à quatre minutes de la fin (63-55) puis encore cinq une minute plus tard (65-60). Mais l’ASVEL, grâce à ses internationales françaises Sandrine Gruda et Marine Johannes (qui termine avec 17 points, 3 rebonds, 3 passes et 2 interceptions), a réussi une superbe fin de match pour égaliser (65-65) et finir avec ces deux petits points d’avance qui suffisent à son bonheur.

En face, une seule joueuse a dépassé les 10 points, en la personne de Kenndy Burke (14pts, 7rbds). Après Bourges l’an passé, c’est donc l’ASVEL qui va disputer la finale de l’Eurocoupe, et ce sera contre Galatasaray, qui avait écrasé Venise (finaliste en 2021 et 2022) de 25 points à l’aller et s’est incliné de 9 au retour. Contrairement à la saison passée, où la finale s’était jouée sur un match, elle aura lieu sur deux rencontres, avec aller en Turquie le 5 avril et retour à Lyon le 12.

Les marqueuses nordistes : Ben Abdelkader (2), Burke (14), Hériaud (7), Salaun (8), Smalls (8), Diaby (6), Diallo (6), Djekoundade (8), Hirsch (10)

Les marqueuses lyonnaises : Dietrick (7), Gruda (23), Johannes (17), Quevedo (2), Williams (7), Allemand (6), Chartereau (9)

[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*