la 2e étape et le maillot jaune pour Ethan Hayter sur le Tour de Romandie, Bardet finit 3e

[ad_1]

Ethan Hayter FABRICE COFFRINI / AFP

Le Britannique s’est imposé sur la deuxième étape du Tour de Romandie ce jeudi, en prenant par la même occasion le maillot jaune.

Le Britannique Ethan Hayter s’est emparé du maillot jaune du Tour de Romandie grâce à sa victoire au sprint dans la deuxième étape très vallonnée (162,7 km) jeudi, entre Morteau et La Chaux-de-Fonds. Le coureur d’Ineos a devancé l’Espagnol Juan Ayuso (UAE) et Romain Bardet (DSM). Comme la veille, le Français a surpris en s’invitant dans un sprint massif, lui qui est plutôt attendu dans la grande étape de montagne de samedi.

Au général, Hayter compte six secondes d’avance sur le Norvégien Tobias Foss (Jumbo-Visma) et le Français Rémi Cavagna (Quick-Step). «J’étais limite dans la dernière montée. C’était un bon sprint. Je dois remercier mon équipe. Ça va être bien de faire le chrono (ndlr: le contre-la-montre de vendredi) avec ce maillot de leader», a réagi Hayter au micro de la Chaîne L’Équipe.

De son côté, Bardet a déclaré s’être «un peu amusé dans le sprint». «C’est bien de faire des choses différentes. Je ne prétendais pas battre Hayter au sprint. C’est pour l’anecdote», a ajouté le Français qui s’est toutefois bien repositionné à la 7e place du général, à 17 secondes de la tête. Après un départ depuis Morteau en France et un début d’étape relativement plat, le peloton avait ce jeudi cinq cols de deuxième ou troisième catégorie à franchir en une centaine de kilomètres.

Trois coureurs, le Français Julien Bernard, le Kazakh Gleb Brussenskiy et le Suisse Tom Bohli se sont échappés dès les premiers kilomètres. Bernard, déjà en vue lors de la première étape, est passé en tête devant ses compagnons d’échappée au Basset (2e catégorie), au Communal (3e catégorie) et au Col de la Vue des Alpes (2e catégorie). De quoi engranger des points pour le classement de la montagne dont il est leader. Mais les trois hommes ont finalement été repris.

Le Col de la Tourne (2e catégorie, 4,4 kilomètres à 7,1% de moyenne) a fait des dégâts à l’image du maillot jaune, Ethan Vernon, lâché au début de l’ascension. A dix kilomètres de l’arrivée, le peloton a attaqué un deuxième passage du Communal, où le Britannique Adam Yates est passé le premier devant Bardet. Dans les derniers kilomètres, plusieurs coureurs, dont le Français Thibaut Pinot, ont tenté en vain de sortir du peloton, mais la victoire s’est finalement réglée au sprint au profit d’Hayter.

L’étape de vendredi est un contre-la-montre de 18,8 kilomètres autour de Châtel-Saint-Denis, avant une explication relevée en montagne samedi entre Sion et Thyon 2000.

[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*