Faits saillants et résultats: Otar Eranosyan remporte la décision unanime sur Edy Valencia sur ProBox

[ad_1]

L’undercard a chronométré en moins de huit minutes au total, mais l’événement principal entre Otar Eranosyan et Edy Valencia a livré 10 rounds complets d’action rapide ce soir sur ProBox TV.

Eranosyan (13-0, 6 KO) a montré une endurance exceptionnelle, se déplaçant et feignant intensément tout au long, se tenant entre les rounds et baissant l’eau à plus d’une occasion. Mais, il n’avait pas le pouvoir de terminer Valence (20-11-6, 7 KO), un vétéran durable qui laisse encore en mesure de dire qu’il n’a jamais été éliminé dans un combat professionnel.

Ce fut un début fulgurant, avec une action exceptionnelle dans les deux sens. Valence a décroché quelques coups durs au corps, mais Eranosyan a rarement ralenti ou arrêté d’avancer. Eranosyan avait l’air d’avoir été un peu secoué au 6e, le meilleur tour de Valence de la soirée.

Le rythme a légèrement baissé en seconde période, mais il y a eu beaucoup de mordant et de railleries tout au long. Un affrontement de têtes lors du tour final a entraîné des coupures pour les deux hommes, mais rien de si grave qu’il n’ait besoin d’attention ou d’intervention. Les juges l’ont vu à l’unanimité pour Eranosyan sur les tableaux de bord 98-92, 97-93 et ​​97-93.

Pas de faits saillants conventionnels disponibles … Mais, vous pouvez voir une petite action de l’événement principal après que Juan Manuel Marquez ait fini de signer un gant pour un cadeau sur les réseaux sociaux. Apprécier!

Marques Valle TKO-1 Demarcus Layton

Marques Valle a fait son troisième des trois combats undercard pour conclure rapidement, terminant Demarcus Layton en moins d’un tour. Valle (9-0, 7 KO) avait l’air vif, et l’arbitre Michael DeJesus est intervenu avec l’arrêt après une affaire très unilatérale qui a vu Layton (8-5-1, 5 KO) prendre des coups lourds avec peu de recul. retour.

Le commentaire a discuté de la question de savoir si l’arrivée était un peu trop précipitée… Après avoir critiqué l’arbitre DeJesus en mars pour une approche très passive, il est bon de reconnaître une intervention rapide et appropriée ce soir.

Darrelle Valsaint TKO-2 Marcelo Bzowski

Darrelle Valsaint n’a pas tardé à terminer le remplaçant tardif Marcelo Bzowski, concluant son entreprise en un peu plus d’un tour et demi. Un uppercut fouetté de Valsaint (8-0, 6 KO) a fait le gros des dégâts, et un crochet gauche de suivi a assommé l’embouchure et mis Bzowski sur la toile.

Bzowski (11-22-3) était un sous-marin tardif, arrivant ici seulement 18 jours après sa dernière sortie professionnelle à Saint-Pétersbourg, en Floride. Il a commencé sa carrière professionnelle 8-1-1, mais semble avoir emprunté la voie compagnon / adversaire professionnel depuis, et sort ce soir avec sa 12e défaite consécutive.

De Von Williams TKO-1 William Davis

Pas grand-chose à analyser ici, car De Von Williams a attrapé William Davis à deux reprises avec des coups renversés de la main gauche à la tempe, et a terminé les choses complètement en seulement 40 secondes. Williams (2-0, 2 KO) ne semblait pas avoir de rouille après une mise à pied de 11 mois depuis ses débuts l’an dernier. Davis (1-1, 1 KO) a eu son premier et seul autre combat professionnel en août 2016, et n’a jamais vraiment commencé celui-ci avant que ces coups de poing à la tempe ne lui enlèvent les jambes.

[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*