la pénalité de la Juventus réexaminée le 22 mai

[ad_1]

La sanction du retrait des 15 points des Bianconeri sera réexaminée le 22 mai prochain.

La justice sportive italienne réexaminera le 22 mai la pénalité de la Juventus Turin pour fraudes comptables présumées, suspendue le 20 avril pour une réévaluation, a-t-on appris mercredi auprès de la Fédération italienne.

La cour d’appel de la Fédération avait infligé en janvier un retrait de quinze points à la Juve en raison de plus-values jugées artificielles lors de certaines ventes de joueurs. Mais le Collège de garantie du Comité olympique italien (Coni), saisi par le club, a provisoirement rendu ces points aux Bianconeri en avril en demandant une réévaluation.

Dans les motivations de sa décision, publiées cette semaine, cette instance confirme une «altération volontaire et répétée des écritures comptables» de la part de la Juve. Mais elle demande un réexamen de la sanction, ce qui ouvre la voie à une pénalité réduite.

La Juve devrait donc connaître son sort le 22 mai, juste avant de jouer à Empoli en clôture de la 36e journée de Serie A. Il ne restera ensuite que deux journées de championnat, dont un choc contre l’AC Milan, un rival pour la qualification en Ligue des champions, lors de la 37e journée, le 28 mai.

La Juve est actuellement deuxième, avec cinq points d’avance sur l’AC Milan (5e), sachant que seuls les quatre premiers de Serie A sont qualifiés pour la prochaine C1. Elle peut toutefois aussi se qualifier pour la Ligue des champions en cas de succès en Ligue Europa, dont elle dispute les demi-finales contre Séville.

Devant la justice ordinaire, une nouvelle audience avait par ailleurs lieu ce mercredi à Turin pour poursuivre l’examen des demandes de renvoi en procès de douze dirigeants et ex-dirigeants, dont l’ex-président Andrea Agnelli, pour malversations financières présumées.

Les débats ont porté sur une éventuelle délocalisation du futur procès à Milan ou Rome, au lieu de Turin. Mais le juge a décidé de s’en remettre à la Cour de cassation pour trancher et, dans l’attente de cette décision, a fixé une nouvelle audience au 26 octobre prochain, selon les agences italiennes AGI et Ansa.

[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*