Lecce décroche son maintien au bout du temps additionnel

[ad_1]

Lecce assure son maintien dans les derniers instants. www.imagephotoagency.it / PANORAMIC

Lecce a assuré son maintien en Serie A, à une journée du terme de la saison, au bout du temps additionnel à Monza (1-0), ce dimanche lors de la 37e journée.

À une journée de la fin, Lecce a assuré son maintien en première division italienne, grâce à un penalty transformé par Lorenzo Colombo au bout du temps additionnel à Monza (1-0), ce dimanche lors de la 37e journée.

Le suspense s’étirera en revanche jusqu’au dernier week-end pour la Spezia et l’Hellas Vérone, à égalité de points à la 17e place, pour savoir qui accompagnera en Serie B la Cremonese (19e) et la Sampdoria Gênes (20e).

Lecce est passé par tous les états à Monza: désespoir d’abord quand les Lombards ont obtenu un penalty en fin de match, soulagement ensuite quand le gardien Wladimiro Falcone a repoussé la tentative de Christian Gytkjaer (84e), et immense joie pour finir quand c’est cette fois l’équipe des Pouilles qui a obtenu un penalty dans les ultimes secondes, provoqué par une main du même Gytkjaer!

On jouait la 101e minute et l’international espoir italien Lorenzo Colombo, 21 ans, n’a pas tremblé pour transformer un penalty synonyme de maintien pour Samuel Umtiti et ses partenaires, avec cinq points d’avance sur la 18e place.

Tout se jouera donc le week-end prochain entre la Spezia et l’Hellas.

Après la déroute de la Spezia à domicile contre le Torino (4-0) samedi, Vérone a manqué l’occasion de prendre les devants en se faisant rattraper in extremis par Empoli (1-1).

L’Hellas avait fait le plus dur en ouvrant la marque par Adolfo Gaich (61e) mais a été rejoint dans les ultimes secondes sur un tir de Petar Stojanovic dévié vers son but par le malheureux défenseur Giangiacomo Magnani (90+6e).

Vérone reste à égalité de points avec la Spezia et jouera sa tête lors de la 38e journée sur le terrain de l’AS Rome (6e), pendant que la Spezia sera à San Siro contre l’AC Milan (4e).

Si les deux équipes sont encore à égalité à l’issue de ce dernier acte, elles seront départagées par un match de barrage. La Cremonese (19e) et la Sampdoria (20e) sont déjà mathématiquement reléguées.

À l’autre extrémité du classement, le champion Naples a été accroché à Bologne (2-2) après avoir mené 2-0 grâce à deux buts de Victor Osimhen (14e, 54e), qui a profité sur le premier d’un véritable cadeau du portier adverse.

Le Nigérian a sans doute assuré le titre de meilleur buteur avec désormais 25 réalisations au compteur, quatre buts de plus que l’attaquant de l’Inter Milan Lautaro Martinez (21).

[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*