Titre de champion, course à l’Europe, maintien…Les enjeux de cette avant-dernière journée de Ligue 1

[ad_1]

L’ensemble de la 37e journée du championnat de France se tient ce samedi soir (21h00). Avec des enjeux importants à tous les niveaux.

Le titre de champion

En tête du classement de Ligue 1 avec six points d’avance sur le RC Lens à deux journées de la fin – et avec une différence de buts largement favorable -, le Paris SG est (quasiment) assuré de terminer champion de France pour la onzième fois de son histoire. Et leur sacre pourrait être acté ce samedi. En effet, Christophe Galtier et ses hommes pourront sabrer le champagne au stade de la Meinau s’ils ne s’inclinent pas face au RC Strasbourg Alsace…ou si les Sang et Or ne s’imposent pas contre l’AC Ajaccio. Deux scénarios – surtout le premier en réalité – qui n’ont rien d’improbable. Autant dire que l’on a de grandes chances de voir Kylian Mbappé et ses coéquipiers s’offrir une (nouvelle) ligne à leur palmarès.

En tout cas, les Rouge et Bleu vont tout faire pour finir le travail en Alsace afin de pouvoir faire faire la fête la semaine prochaine, à domicile. «On a six points d’avance sur Lens, on a un déplacement qui s’annonce difficile à Strasbourg. J’espère qu’on aura le bonheur d’être champion sur le prochain match et de pouvoir fêter cela au Parc des Princes (contre le Clermont Foot 63, ndlr) avec nos supporters», a indiqué l’entraîneur parisien cette semaine.

À VOIR AUSSI – Le magnifique doublé de Kylian Mbappé avec le Paris SG face à l’AJ Auxerre (1-2)

Le podium

Avec cinq points d’avance sur son poursuivant marseillais à deux journées du terme de la saison, le RC Lens devrait, selon toute vraisemblance, terminer à la deuxième place du championnat, synonyme de qualification directe pour la phase de poules de la Ligue des champions. Et les Sang et Or pourraient bien valider cette position – un peu inattendue, il faut le dire – dès ce week-end, lors de la 37e journée de Ligue 1. Pour ce faire, ils devront éviter de perdre face à l’AC Ajaccio qui est déjà condamné à descendre en Ligue 2…ou compter sur un faux pas (match nul ou revers) de l’Olympique de Marseille contre le Stade brestois. On pourrait donc voir les Artésiens fêter leur deuxième place à domicile au stade Bollaert-Delelis.

La course à l’Europe

C’est sans doute la plus belle des batailles de cette fin de saison. Promise à l’AS Monaco (4e, 65 points), la quatrième place qualificative pour la prochaine édition de la Ligue Europa peut désormais aussi être conquise par le LOSC (5e, 63 points) et le Stade rennais (6e, 62 points). Et cette avant-dernière journée de championnat apparaît hautement déterminante dans cette lutte à trois. Notamment parce que les Rouge et Noir reçoivent…le club de la Principauté. En cas de victoire, Bruno Genesio et ses hommes s’empareraient de cette position au pied du podium grâce à une meilleure différence de buts. À moins que les Dogues, qui affrontent dans le même temps des Nantais en danger, ne s’imposent.

Le maintien

Officiellement, ils sont encore trois à être concernés par le maintien : le RC Strasbourg Alsace (15e, 39 points), l’AJ Auxerre (16e, 34 points) et le FC Nantes (17e, 33 points) ; l’ESTAC, l’AC Ajaccio et le SCO Angers, eux, sont déjà condamnés. Cependant, avec six points d’avance sur la zone rouge – et une meilleure différence de buts -, les Alsaciens semblent déjà plus ou moins sauvés. Il faudrait un cataclysme pour les voir évoluer en Ligue 2 la saison prochaine. La lutte au maintien est donc une course à deux. Une course qui pourrait prendre fin ce samedi soir. Parce que si l’AJA se défait du Toulouse FC – qui ne joue plus rien – et que dans le même temps les Canaris s’inclinent face au LOSC, alors les Bourguignons seront mathématiques maintenus…et les Nantais relégués, un an après avoir remporté la Coupe de France.

[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*