Célébrations fantasques, record de triplés, l’idole Crespo… Six choses à savoir sur Pierre-Emerick Aubameyang, le nouveau buteur de l’OM

[ad_1]

L’attaquant gabonais a été officialisé par Marseille, où il s’engage pour les trois prochaines saisons. Retour sur sa carrière et les éléments à retenir.

Pierre-Emerick Aubameyang est le nouveau buteur de l’OM. Après avoir résilié son contrat avec Chelsea, l’internationa gabonais (34 ans, 74 sélections) s’engage libre pour trois saisons et signe son retour en Ligue 1. Voici six choses à savoir sur le prochain «grand attaquant» de Marseille.

Première expérience pro à l’AC Milan

Né à Laval (Mayenne), Aubameyang complète son parcours junior en France avant de signer son premier contrat professionnel à l’AC Milan, en février 2007. Il est repéré par les Rossoneri lors de la Champions Youth Cup en 2007, un tournoi de jeune disputé cette année-là en Malaisie. Il inscrit sept buts en six rencontres et s’envole pour l’Italie. Malheureusement pour lui, il ne dispute aucune rencontre avec Milan qui le prête en France, à Dijon, Lille, Monaco puis Saint-Etienne, où il explose.

Premier joueur du XXIe siècle à inscrire un triplé dans quatre championnats majeurs

Le futur attaquant marseillais a beaucoup voyagé durant sa carrière. Et s’il a avoué avoir failli rejoindre la Chine après le Borussia Dortmund (en 2017), le Gabonais a finalement toujours évolué en Europe. Il est d’ailleurs devenu en février 2022 le premier joueur du XXIe siècle à inscrire un triplé en Ligue 1 (avec Saint-Étienne), en Bundesliga (Borussia Dortmund), en Premier League (Arsenal) et en Liga, grâce à son coup du chapeau avec le FC Barcelone lors d’une victoire 4-1 face à Valence.

Hernan Crespo comme idole

L’ancien attaquant argentin Hernan Crespo a marqué Aubameyang qui en était fan absolu. Il a avoué beaucoup s’inspirer de son jeu et l’étudier. Plus encore, il porte un tatouage sur l’avant-bras gauche : «Crespo for life ». Un tatouage également en lien avec sa mère Margarita Crespo Aubameyang, espagnole et originaire de la ville d’El Barraco à une centaine de kilomètres à l’ouest de Madrid.

Joueur africain de l’année 2016

«Aubam» ou «Yaya» a enchaîné les distinctions personnelles entre Dortmund et Arsenal notamment. S’il est élu meilleur joueur de Bundesliga lors de la saison 2015/2016, il se voit décerner le titre de meilleur joueur africain de l’année 2015 devant Yaya Touré et André Ayew. Également meilleur buteur de Bundesliga (2016/2017) et de Premier League (2018/2019), il reste à ce jour le meilleur buteur étranger de l’histoire du Borussia Dortmund.

Une histoire compliquée avec la sélection gabonaise

Convoité par les Bleus, Pierre-Emerick Aubameyang a disputé une rencontre avec l’équipe de France espoirs avant sa décision de jouer pour le Gabon. Bien qu’il brille souvent à la CAN dont il finit co-meilleur buteur en 2012 (3 buts), celle de 2022 au Cameroun s’avère plus compliquée. Après un test positif au Covid-19 qui suivait une sortie en discothèque, l’attaquant de 34 ans était resté sur le banc avant de rentrer chez lui après deux matchs. Par la suite, il avait annoncé mettre un terme à sa carrière internationale et ne plus vouloir revenir en sélection. Mais en 2023 le président du Gabon Ali Bongo Odimba l’a convaincu de faire son retour.

Des célébrations mémorables

«La Panthère» n’a jamais caché son sourire et sa bonne humeur, sur et en dehors des terrains. Ses célébrations originales en témoignent. À Dortmund mais surtout chez les Verts, Aubameyang a souvent fêté ses buts avec un masque de Spiderman, et une fois avec celui de Batman au Signal Iduna Park. Un clin d’œil pour son fils Curtys, fan de super-héros. En plus des danses, l’une de ses célébrations signatures est le salto avant. Que réserve-t-il du côté du Vélodrome ?

[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*