Rennes régale son public, Oukidja régale les attaquants adverses… Les tops et flops de Rennes-Metz

[ad_1]

Le Stade Rennais a cartonné face à Metz ce dimanche, lors de la première journée de L1. Lez tops et flops de la rencontre.

TOPS

Une entame de match détonante à Rennes…

Le public n’a pas eu à attendre la fin d’un round d’observation. Dès les premiers instants de la rencontre les Rennais ont pris d’assaut les buts d’Alexandre Oukidja. Que ce soit Gouiri (4e,6e) ou Doku (9e), les offensifs du Stade Rennais sont allés droits au but. Ces derniers ont bien été aidés par leurs milieux, moissonnant les ballons dans la moitié de terrain adverse. Le but d’Arnaud Kalimuendo à la 20e parachève parfaitement les efforts fournis par les hommes de Bruno Génésio.

… pour une fin de match dynamite !

Le Stade rennais a terminé le match comme il l’a commencé, à fond. Doku encore, auteur de multiples tentatives en seconde période (60e, 68e, 78e) a finalement été récompensé pour les dégâts causés sur son aile. Son but, inscrit à la 68e ne l’a pas empêché de continuer de harceler les buts d’Alexandre Oukidja. Dans son sillage, Gouiri, Bourigeaud et compagnie ont suivi. Lors de la sortie du Belge à la 85e, au profit d’Ibrahim Salah, ce dernier a pris le relai. Marquant un doublé en moins de dix minutes, le jeune attaquant de 22 ans s’est servi des erreurs de main d’Oukidja pour planter. Show assuré en Bretagne, rendez-vous la semaine prochaine à Lens.

FLOPS

Alexandre Oukidja régale les buteurs adverses

Il avait bien commencé, le match du portier grenat. Repoussant toutes les tentatives de Rennais déchaînés devant le but, Oukidja paraissait solide sur sa ligne. Malgré les deux buts encaissés, jusqu’à la 60e minute de jeu, nous ne pouvions pas reprocher grand-chose au gardien, abandonné par sa défense. Néanmoins, les trois derniers buts sont à sa décharge. Trois actions copiées collées, qui ont de quoi faire enrager les supporters mosellans. Sur le but de Doku, il détourne la frappe de Gouiri, sur la gauche de ses buts, dans les pieds du Belge (68e). Même situation à la 95e, où Meling frappe de la même position et Sallah marque lui aussi dans les mêmes conditions. Sur le premier but de Sallah, Oukidja boxe un ballon au sol de manière peu académique… même résultat.

Metz va devoir élever son niveau de jeu

C’est le son de cloche qui résonnait chez le capitaine du FC Metz, Ismaël Traoré. Au micro de Prime Vidéo, il déclarait que son équipe ne pourrait pas «prendre de points en Ligue 1» s’ils jouaient comme cet après-midi. Face à Rennes, ils ont été trop loin du porteur de balle pour pouvoir être dans le combat, avoir la niaque, comme l’a rappelé Traoré. Le but inscrit 7 secondes après l’ouverture du score rennaise laisse un espoir, mais il va falloir que les hommes de Laszlo Bölöni musclent leur jeu : «on les respectait peut-être un peu trop», analysait Traoré.

[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*