la cérémonie d’ouverture calée «d’ici la fin de l’année», promet le comité d’organisation

[ad_1]

Thierry Reboul, directeur des cérémonies du comité d’organisation, que le défi de la cérémonie olympique inédite serait bientôt ficelé.

La cérémonie d’ouverture des JO de Paris sur la Seine sera «calée d’ici fin de l’année», a indiqué ce mardi Thierry Reboul directeur des cérémonies du comité d’organisation lors d’une table ronde.

«Fin de l’année, on sera calé», a-t-il dit lors d’une journée de débat autour du sport, «Demain le sport» à Radio-France (franceinfo, l’Equipe, FranceTV).

Cette cérémonie olympique, inédite sur un fleuve et hors stade, est un défi d’organisation et sécuritaire et son aspect artistique est gardé ultra-secret.

M. Reboul a précisé qu’il y aurait des bouts de répétition «à l’abri des regards» mais d’autres passages de la cérémonie, «ceux qu’on ne peut pas cacher», serviront de «teasers» pour faire la publicité de cette grande fête prévue pour l’ouverture des JO le 26 juillet et sur laquelle mise beaucoup les organisateurs.

«1,5 milliard de téléspectateurs sont attendus», a-t-il dit, aux côtés de Serge Boulanger, préfet en charge des JO à la préfecture de police de Paris. «Le premier plan caméra a été fait avant-hier», a confié M. Reboul, avec le jour J «130 caméras» pour filmer la cérémonie.

Particularité de ce spectacle: il y aura des spectateurs qui paieront leurs places sur les quais bas de la Seine et des centaines de milliers de personnes sur les quais hauts qui pourront y assister gratuitement.

Le nombre exact n’est pas encore connu: il était au départ de 100.000 places payantes, et 500.000 gratuites, et objet de nombreuses discussions voir frictions entre la mairie de Paris, le comité d’organisation et la préfecture de police.

«Nous sommes en phase de finalisation avec Paris-2024 et la ville de Paris», a précisé Serge Boulanger, ajoutant qu’un nombre précis serait donné «dans les semaines à venir». Pour assister même gratuitement, il faudra réserver sa place via une billetterie mise en place par le ministère de l’Intérieur.

[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*