Le marché des introductions en bourse se prépare aux premières licornes technologiques en près de deux ans

[ad_1]

Le marché des introductions en bourse, qui vient de réaliser sa plus grosse transaction de l’année, devrait accueillir cinq transactions cette semaine, dont deux sociétés financées par du capital-risque qui seront les premières licornes technologiques en près de deux ans.

La plateforme de livraison de courses Instacart et la société de marketing numérique Klaviyo devraient fixer le prix de leur introduction en bourse en début de semaine et toutes deux ont une valorisation de plus d’un milliard de dollars, ce qui est le seuil pour être considérée comme une licorne.

Instacart prévoit de lever jusqu’à 660 millions de dollars en proposant 22 millions d’actions au prix de 28 à 30 dollars chacune pour une valorisation de 8,3 milliards de dollars. La société a augmenté sa fourchette de prix vendredi, après le lancement réussi d’Arm Holdings PLC ARM,
-4,53%
un jour plus tôt.

Lisez maintenant: Introduction en bourse d’Instacart : 5 choses à savoir sur l’application qui cherche à opérer une « transformation numérique massive » dans le domaine des courses alimentaires

Instacart, qui s’échangerait sous le ticker CART CART,
contrôle déjà environ 22 % du marché américain de la livraison de courses en ligne, estimé à 132 milliards de dollars, selon les analystes d’Evercore. L’entreprise mise sur un avenir en ligne plus vaste pour les achats d’articles ménagers essentiels, un avenir qui, au fil des décennies, pourrait inclure davantage de paiements mobiles, d’étiquettes électroniques sur les étagères et ce qu’Instacart décrit comme des « chariots intelligents alimentés par l’IA ».

Les débuts en bourse d’Instacart, fondée en 2012, interviendraient après que la société aurait abandonné l’année dernière son projet d’introduction en bourse après des décennies d’inflation élevée, de craintes de récession et de récession post-pandémique de l’industrie technologique qui ont aigri l’appétit des investisseurs pour les introductions en bourse. . L’année dernière, Instacart a réduit sa valorisation à plusieurs reprises, mais la société l’a augmentée cette année à environ 12 milliards de dollars, selon Information.

Klaviyo a révisé les termes de son introduction en bourse tôt lundi, avec l’intention d’offrir 19,2 millions d’actions qui, espère-t-il, coûteront entre 27 et 29 dollars chacune, contre une fourchette antérieure de 25 à 27 dollars, ce qui pourrait potentiellement rapporter jusqu’à 556,8 millions de dollars pour une valorisation de 7,3 milliards de dollars.

Voir également: Klaviyo IPO : 5 choses à savoir sur le spécialiste du marketing numérique qui tente de lutter contre le spam

L’action devrait être cotée à la Bourse de New York sous le symbole « KVYO ». Goldman Sachs, Morgan Stanley et Citigroup sont les principaux souscripteurs.

La liste est complétée par Gamer Pakistan, qui vise à lever 8 millions de dollars avec une capitalisation boursière de 115 millions de dollars ; Xjet XJET,
,
une société israélienne d’impression 3D qui prévoit de lever 6 millions de dollars avec une capitalisation boursière de 77 millions de dollars ; et le GMM mondial Mofy Metaverse,
,
une entreprise technologique chinoise qui vise à lever 6 millions de dollars avec une capitalisation boursière de 130 millions de dollars.

La semaine dernière, cinq introductions en bourse ont levé un total de 5,4 milliards de dollars, menées par Arm, qui a levé 4,9 milliards de dollars pour une capitalisation boursière de 52,9 milliards de dollars. Le titre a gagné 25% à ses débuts et a terminé la semaine en hausse de 19%.

Lundi, l’action Arm a chuté de 7,6 % après que Bernstein, qui n’était pas impliqué dans son introduction en bourse, ait pesé avec une note baissière de sous-performance.

« Même si les attentes selon lesquelles Arm bénéficiera de la croissance de l’IA pourraient ajouter une prime au cours de l’action, nous pensons qu’il est trop tôt pour les déclarer gagnants de l’IA », a écrit Sara Russo de Bernstein dans une note adressée lundi aux clients. « De plus, nous restons plus prudents quant à leur capacité à augmenter les taux de redevances au rythme indiqué par la direction. »

Un ajout notable au pipeline d’introduction en bourse la semaine dernière a été l’emblématique société allemande de sandales et de sabots Birkenstock. La société envisage d’être cotée à la Bourse de New York sous le symbole « BIRK », mais n’a pas encore fixé les conditions.

Renaissance Capital, un fournisseur de fonds négociés en bourse pour la recherche institutionnelle et les introductions en bourse, a déclaré que Birkenstock devrait lever environ 850 millions de dollars.

Pour en savoir plus, consultez : Birkenstock entre en bourse : 5 choses à savoir sur les modèles introduits en bourse du célèbre fabricant de sandales allemand

L’introduction en bourse de l’ETF Renaissance IPO a gagné 34 % au cours de l’année à ce jour, tandis que le S&P 500 SPX a gagné 16 %.

[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*