les hymnes chantés par les chorales d’enfants plus obligatoires

[ad_1]

Du changement pour les hymnes… Frédéric Chambert / Frederic Chambert / Panoramic

Après des protestations sur les hymnes nationaux de la Coupe du monde de rugby, jugés inaudibles, les organisateurs ont décidé de laisser aux fédérations le choix entre une nouvelle version toujours chantée par des enfants ou une version classique.

Après des échanges entre le comité d’organisation et World Rugby mais aussi la ministre des Sports, la solution trouvée est de supprimer le chant en canon pour le chœur et de laisser les fédérations faire un choix. «France 2023 essaie de trouver une solution intermédiaire mais en l’état, la Marseillaise en canon, ce n’était pas idéal et ça a fait une cacophonie qui n’était pas adaptée. Ils essaient de trouver une solution, sachant qu’il y a eu des hymnes où ça s’est très bien passé», a fait savoir à l’AFP une source proche des instances du rugby.

«Il y a eu un travail de réarrangement en supprimant le canon ce qui permet de proposer une nouvelle version», a-t-on appris de source proche de l’exécutif. «Il faut trouver un équilibre entre des hymnes chantés avec la force du rugby et ne pas désespérer des gamins qui ont travaillé dur sur le sujet», a-t-on ajouté de source proche des instances du rugby. Si bien que les fédérations pourront opter avant de jouer pour l’une ou l’autre des versions, ont expliqué ces sources. La question de ces hymnes chantés par des chœurs d’enfants avait déjà fait parler d’elle il y a quelques mois lorsque les organisateurs avaient réduit la voilure de ces chœurs, évoquant notamment un problème de sonorisation dans les stades, et ce alors que des enfants se préparaient depuis des mois.

 »
data-script= »https://static.Crumpe.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js »
>

[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*