“Fermez les yeux et achetez” ces actions de services publics, déclare un analyste


La liquidation de type crise dans le secteur des services publics, résultant de la hausse des taux d’intérêt, a créé des opportunités d’achat historiquement attractives pour un certain nombre d’actions, a écrit Sophie Karp de KeyBanc Capital.

Dans une recherche intitulée « Utilitaires : fermez les yeux et achetez (qualité) », Karp a relevé sa note sur une poignée d’entreprises et a réitéré son appel haussier à l’égard de quelques autres.

“Compte tenu de la récente volatilité dans le secteur des services publics, nous remanions nos notations et nos objectifs de prix pour refléter notre vision actuelle du secteur”, a écrit Karp dans une note aux clients. « Nous pensons que la récente liquidation du marché au cours des deux dernières semaines… a créé suffisamment de perturbations des valorisations dont les investisseurs peuvent bénéficier. »

Lire: La rapidité avec laquelle la hausse des rendements du Trésor secoue les marchés financiers – en 5 graphiques.

L’ETF Utilities Select Sector SPDR XLU a chuté de 1,3% jeudi à midi, le plaçant sur la bonne voie pour la clôture la plus basse depuis le 26 juin 2020.

L’ETF a chuté de plus de 16 % depuis fin juillet. Par le passé, l’ETF a connu des baisses plus importantes sur une période similaire, notamment au plus fort de la crise du COVID en mars-avril 2020 et au milieu de la crise financière de fin 2008 au début 2009.

Dans le même temps, le rendement du bon du Trésor à 10 ans BX:TMUBMUSD10Y a bondi de 0,76 point de pourcentage et a clôturé le 3 octobre à 4,80 %, le rendement le plus élevé depuis août 2007.

Lire aussi: Les actions des services publics « décimées » par la hausse des taux tombent dans un territoire de négociation inhabituel, selon le graphique Bespoke.

La vente massive de l’ETF de services publics a porté son rendement en dividendes à 3,78 %, ce qui est le rendement le plus élevé des ETF SPDR qui suivent les 11 secteurs du S&P 500, et plus du double du rendement implicite de l’indice S&P 500 SPX de 1,64 %.

À la suite de la récente volatilité, les valorisations se sont améliorées à des niveaux jamais vus depuis plus d’une décennie (à l’exclusion de la brève période du début de la pandémie), a déclaré Karp.

“Compte tenu de la profonde dislocation à laquelle nous assistons dans le secteur, nous conseillons aux investisseurs de se concentrer sur les noms de meilleure qualité, qui peuvent actuellement être récupérés à une valorisation historiquement basse, à la fois absolue et relative par rapport à l’indice des services publics”, a écrit Karp.

FactSet, Crumpe

Dans la tranche « haute qualité », elle a revalorisé les actions de CenterPoint Energy Inc. CNP,
-0,13%,
CMS Energy Corp.
-0,19%
et DTE Energy Co. DTE,
-0,91%
à surpondérer par rapport à la pondération sectorielle. Elle a également réitéré sa surpondération sur les actions d’Ameren Corp. AEE,
-0,23%,
Groupe énergétique WEC Inc. WEC,
-0,00
et Xcel Energy Inc. XEL,
-1,36%

De ce groupe, l’action qui se négocie avec la prime la plus faible par rapport au multiple de valorisation moyen du secteur global est celle de DTE Energy, d’après les calculs de Karp. L’action de DTE présente également le rendement en dividendes le plus élevé de ce groupe, soit 3,95 %.

Sur le « spectre de valeur », Karp a relevé la note de l’action ETR d’Entergy Corp.,
-0,23%
à surpondérer par rapport à la pondération sectorielle et a conservé ses notes sur les actions de FirstEnergy Corp. FE,
-0,45%
et NorthWestern Energy Group Inc. NWE,
+0,51%
en surpoids.

L’action Entergy se négocie avec la plus forte décote par rapport à la moyenne du groupe, tandis que celle de FirstEnergy a le rendement en dividende le plus élevé, à 4,89 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*