objectif meilleur marqueur pour le Gallois Rees-Zammit


Rees-Zammit a inscrit un essai face à la Géorgie. LOIC VENANCE / AFP

Le XV du poireau affronte l’Argentine samedi après-midi, en quart de finale du mondial.

Auteur de cinq essais depuis le début de la Coupe du monde de rugby, l’ailier gallois Louis Rees-Zammit, qui aura l’occasion de faire grossir son total face à l’Argentine samedi en quart de finale, ambitionne de terminer meilleur marqueur du tournoi.

Coupe du monde de rugby : le tableau de la phase finale

«C’est probablement l’objectif de chaque ailier», a-t-il assumé jeudi lors d’une conférence de presse à Toulon. «C’est plutôt faisable pour l’instant». Le joueur de 22 ans a marqué un essai face aux Fidji et au Portugal — célébré à la manière du footballeur portugais Cristiano Ronaldo, dont il est fan — avant de signer un triplé le week-end dernier contre la Géorgie.

En concurrence avec Penaud

L’ailier français Damian Penaud est actuellement le meilleur marqueur du Mondial-2023 avec six essais, soit un de plus que Rees-Zammit, l’Anglais Harry Arundell, le Néo-Zélandais Damian McKenzie et l’Écossais Darcy Graham. Dominer ce classement «est bien sûr dans un coin de ma tête, mais le plus important est que l’équipe continue à gagner des matches», a dit la star galloise.

«LRZ» aura en face de lui samedi au Stade Vélodrome à un autre ailier en forme, l’Argentin Mateo Carreras, qui a lui aussi signé un triplé le week-end dernier, contre le Japon. «C’est une pile électrique», a commenté Rees-Zammit, qui a déjà croisé la route de Carreras, joueur de Newcastle, dans le championnat d’Angleterre. «Il est rapide, peut-être même plus que moi. J’ai hâte de lui faire face».

Coupe du monde de rugby : les photos du Figaro

Accéder au diaporama (34)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*