André Villas-Boas dénonce des actes de vandalisme à son domicile à Porto

[ad_1]

André Villas-Boas. Zuma / Panoramic

L’entraîneur a dénoncé des actes de «vandalisme et de violence» visant sa résidence à Porto.

André Villas-Boas, ancien entraîneur de l’Olympique de Marseille et du FC Porto, a dénoncé des actes de «vandalisme et de violence» visant sa résidence à Porto dans la nuit de mardi à mercredi. «Aujourd’hui, vers 00h48, mon domicile a été la cible d’actes de violence et de vandalisme», notamment visé par «des pétards», si bien que la police a été appelée à intervenir, a écrit mercredi André Villas-Boas sur son compte Instagram.

Quelques heures plus tard, c’est l’un de ses collaborateurs qui a été «violemment agressé par des inconnus» qui lui ont «volé des biens, dont sa voiture». Suite à cette agression, «il a été hospitalisé» afin «de recevoir les soins nécessaires», a précisé le technicien portugais de 46 ans.

Il avait admis la possibilité d’être candidat à la direction du club de Porto

«Malheureusement, ces actes d’intimidation, de vandalisme et de violence se poursuivent. Je demande aux autorités leur pleine coopération pour résoudre ces problèmes», conclut André Villas-Boas. La résidence de Villas-Boas avait déjà été vandalisée il y a environ trois semaines, après une interview dans laquelle il avait admis la possibilité d’être candidat à la direction du club de Porto, rapportent les médias locaux.

Cette agression a déjà suscité plusieurs réactions comme celle d’Iker Casillas, ancien international espagnol et ancien gardien du FC Porto. «Ce n’est pas possible ! Stop à la violence !», a réagi l’Espagnol sur Instagram.

[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*