Jean-Gabriel Pageau des Islanders revient à l’essentiel en pleine sécheresse


BOSTON — Le score n’est pas la première mesure par laquelle Jean-Gabriel Pageau se juge.

Mais même ainsi, disputer les 12 premiers matchs de la saison sans but n’était pas la façon dont le centre aurait organisé les choses.

La disette sans but, a-t-il déclaré avant la défaite 5-2 de jeudi contre les Bruins, se résume à une combinaison de difficultés en début de saison et de mauvais rebonds.

«Au début de l’année, je pensais vraiment avoir connu un départ lent, ce que vous ne voulez pas en tant que joueur», a déclaré Pageau. « J’ai l’impression que j’ai eu des occasions ces derniers temps, et quand vous en avez, je ne pense pas qu’il faille s’inquiéter autant. Parfois, c’est un rebond ici et là. Quand on n’a pas de chance, c’est là qu’on commence à s’inquiéter.

«Je commençais simplement à revenir en arrière et à essayer de revenir à l’essentiel, et c’est ce qui m’a amené à la LNH. Être physique, être dur, gagner des nulles, jouer vite, prendre de bonnes décisions avec la rondelle, aller au filet.

Centre des Insulaires Jean-Gabriel Pageau
USA TODAY Sports via Reuters Con

Ces éléments de base sont les principaux éléments que les Islanders veulent voir de Pageau, et ils l’ont fait récemment.

Il a remporté plus de 60 pour cent des mises en jeu et le troisième trio a commencé à prendre du rythme avec Pageau centrant Simon Holmstrom et Hudson Fasching – avec Pageau nourrissant Holmstorm sur un but en désavantage numérique jeudi.

En termes de confiance, Pageau semble être dans une bonne position en ce moment, même si marquer serait bien sûr utile.

Il sait ce qui fait vibrer son jeu et si cela se met en place, il pense que le score devrait revenir sur les rails.

“Nous savons tous que je ne suis pas un buteur de 50 buts”, a-t-il déclaré. «Je pense que les batailles, récupérer les rondelles en échec avant, faire de bons jeux défensifs, gagner des matchs nuls, terminer mes coups sûrs, être un peu ennuyeux pour l’autre équipe. «Est-ce que j’ai été ennuyeux?» Ce sont les questions que je me pose.


Pierre Engvall a été surpris en bonne santé pour des raisons non révélées.

«Pierre et moi avons eu une conversation et nous allons en rester là», a déclaré l’entraîneur des Islanders Lane Lambert.

Avec Anders Lee patinant à la place d’Engvall, la deuxième ligne a connu des difficultés toute la soirée, même si Lambert n’a pas attribué cela au manque d’Engvall.

“C’était un match où nous devions simplement faire les bonnes choses défensivement et nous ne l’avons pas fait”, a déclaré Lambert.


Bo Horvat est revenu dans l’alignement après avoir raté un match en raison d’une blessure présumée à la cheville gauche, revenant à sa place habituelle au centre de la première ligne, avec Mathew Barzal et Oliver Wahlstrom sur les ailes.

Adam Pelech, cependant, était absent après avoir joué mardi contre le Minnesota, avec Sam Bolduc en jeu.

Les Islanders ont officiellement déclaré Pelech au jour le jour en raison d’une blessure au bas du corps, qui, selon Lambert, était le même problème qui l’avait empêché de jouer samedi contre les Hurricanes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*