Les prétendants internationaux au Dark Horse font des vagues avant l’annonce de la présélection des Oscars

[ad_1]

Danemark

La terre promise

Mads Mikkelsen joue dans ce western nordique le rôle d’un militaire de basse naissance déterminé à apprivoiser la lande sauvage du Jutland, quel qu’en soit le prix. Abordant les thèmes de la classe, du racisme et de l’exploitation du travail, c’est une aventure d’époque à l’ancienne avec des décors époustouflants, beaucoup de romance et un méchant satisfaisant dans le rôle de l’aristocrate mordant la scène de Simon Bennebjerg, Frederik De Schinkel.

Finlande

Feuilles mortes

Dans son premier film en six ans, Aki Kaurismäki nous propose une tranche de romance ouvrière, mince mais profondément satisfaisante. Jussi Vatanen et Alma Pöysti incarnent des âmes solitaires aspirant à l’amour, séparées par une série d’obstacles à la fois tragiques et farfelus. Touchant, avec de nombreux moments de rire aux éclats, ce joyau finlandais pourrait être le petit prétendant aux récompenses qui pourrait le faire.

Malaisie

Rayures de tigre

L’histoire subversive d’Amanda Nell Eu sur une jeune fille confrontée aux horreurs de la puberté pourrait devenir la toute première nomination aux Oscars pour la Malaisie. Le film combine l’horreur corporelle à la David Cronenberg avec des tropes des films de monstres malaisiens des années 1950 dans son histoire d’une jeune fille rebelle de 12 ans qui va à l’encontre des conventions conservatrices de son école musulmane réservée aux filles.

Mongolie

Cité du vent

La tradition se heurte à la modernité dans ce drame de passage à l’âge adulte qui se déroule à Oulan-Bator et qui suit la romance naissante entre un chaman mongol de 17 ans et l’un de ses clients sceptiques. Évitant les clichés occidentaux sur la spiritualité orientale, le film évoque la tension entre l’ancien et le nouveau sans se prononcer fermement d’un côté ou de l’autre.

Espagne

La société sous la neige

Le thriller de survie réel de JA Bayona l’a emmené dans les sommets glacials des Andes, où il a raconté l’histoire de la catastrophe du vol 571 de l’armée de l’air uruguayenne en 1972, au cours de laquelle un avion transportant une équipe de jeunes joueurs de rugby s’est écrasé dans les montagnes. Ce récit émouvant et respectueux raconte la force et l’unité de ceux qui ont survécu à cette épreuve – et de tous ceux qui n’y sont pas parvenus.

Cette histoire est apparue pour la première fois dans un numéro autonome de novembre du magazine The Hollywood Reporter. Cliquez ici pour vous abonner.

[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*