Vous paierez un supplément pour Prime Video sans publicité en janvier


Amazon a confirmé aujourd'hui dans un e-mail adressé aux membres Prime qu'il commencera à diffuser des publicités parallèlement à son contenu Prime Video en streaming à partir du 29 janvier 2024. Le prix restera le même, mais les abonnés qui ne souhaitent voir aucune publicité devront payer un supplément. 2,99 $ supplémentaires par mois en plus de leur abonnement mensuel ou annuel à Amazon Prime. Le changement a été signalé pour la première fois en septembre.

“À partir du 29 janvier, les films et émissions de télévision Prime Video incluront des publicités limitées”, a écrit Amazon dans un e-mail envoyé aux abonnés Amazon Prime. “Cela nous permettra de continuer à investir dans un contenu attrayant et d'augmenter cet investissement sur une longue période. Notre objectif est d'avoir beaucoup moins de publicités que la télévision linéaire et les autres fournisseurs de télévision en streaming. Aucune action n'est requise de votre part, et il n'y a aucune modifier le prix actuel de votre abonnement Prime.”

Les abonnés qui souhaitent éviter les publicités peuvent s'inscrire pour bénéficier de frais mensuels supplémentaires sur le site Web de Prime Video.

Prime Video n'est pas la seule plateforme de streaming qui cherche à augmenter ses revenus via des niveaux financés par la publicité et des hausses de prix dans un environnement économique difficile : Disney+ et Netflix, entre autres, ont augmenté leurs prix ces derniers mois. HBO Max, Peacock et Paramount+ ont tous introduit des options financées par la publicité à moindre prix, et Netflix a lancé l'année dernière un niveau financé par la publicité pour 6,99 $ par mois.

Netflix a récemment accordé à ses abonnés un épisode sans publicité tous les trois épisodes regardés, ainsi que du contenu téléchargeable. Cependant, cela a apparemment été conçu pour aider les annonceurs “[tap] dans le comportement de visionnage consistant à regarder plusieurs épisodes d'affilée », selon l'annonce de Netflix de novembre.

Disney+ et Hulu, contrôlé par Disney, ont augmenté leurs prix à partir d'octobre. Le niveau sans publicité de Disney+ est passé de 11 $ à 14 $ par mois, tandis que Hulu sans publicité est passé de 14 $ à 18 $ par mois. Les deux services sont également proposés ensemble pour 20 $ par mois, et les niveaux financés par la publicité ont maintenu leur prix actuel ; les deux stratégies semblent destinées à inciter les téléspectateurs à s'inscrire à plusieurs services ou à passer à un niveau financé par la publicité. Il s'agit de la deuxième hausse des prix des deux services au cours de la dernière année civile.

Apple TV+ a annoncé des hausses de prix mensuelles pour plusieurs services en ligne en octobre, y compris son service d'abonnement fourre-tout Apple One en octobre. Apple TV+ est passé de 6,99 $ à 9,99 $ par mois, tandis qu'Apple Arcade est passé de 4,99 $ à 6,99 $ par mois. Apple News+ coûtait auparavant 9,99 $ par mois, mais il coûte désormais 12,99 $. “Augmenter ces prix aide Apple à rester attractif pour les actionnaires même dans un contexte économique difficile – ou du moins ce sera le cas si les consommateurs acceptent de continuer à payer”, écrivait à l'époque Sam Axon, rédacteur en chef d'Ars. “Une trop forte augmentation des prix pourrait faire fuir les clients ; Apple semble parier que ce ne sera pas le cas cette fois-ci.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*