Les grands ensembles obstrueront-ils les catégories secondaires des Oscars ?


En 2023, plusieurs ensembles exceptionnels ont dominé les films les plus célébrés de l'année. En tant que telle, cette saison a livré des performances dignes d'un Oscar de la part de deux (ou plus) acteurs et actrices de soutien dans chaque film – ce qui pourrait amener l'Académie à nommer plus d'un acteur et/ou actrice de soutien pour leurs longs métrages respectifs.

Les favoris incluent Danielle Brooks et Taraji P. Henson dans Warner Bros. La couleur violetteRobert De Niro et Jesse Plemons dans Apple/Paramount's Tueurs de la Lune des FleursWillem Dafoe et Mark Ruffalo dans Searchlight's Pauvres choseset deux groupes d'artistes de soutien dans Universal's Oppenheimer: les actrices Emily Blunt et Florence Pugh, et les acteurs Matt Damon et Robert Downey Jr.

Mais il y a aussi de sérieux prétendants en la personne de Ben Affleck et Chris Messina dans Amazon Studios. Air; Jamie Bell et Paul Mescal dans Searchlight Nous tous, étrangers; Colman Domingo et Corey Hawkins dans La couleur violette; et Harris Dickinson, Holt McCallany et Jeremy Allen White dans A24 La griffe de fer.

Il y a cinq places chacune pour un acteur et une actrice de soutien, et l'Académie ne limite pas le nombre de nominés pour un même film. Même s'il semble qu'un ou deux films pourraient monopoliser les catégories secondaires, ce ne serait pas la première fois qu'un seul long métrage décroche plusieurs nominations pour un acteur ou une actrice secondaire. En fait, cela s'est produit assez souvent au cours des 95 ans d'histoire des Oscars – pas plus tard que l'année dernière. Les Banshees d'Inisherin (les nominés Brendan Gleeson et Barry Keoghan) et Tout partout en même temps (gagnant Jamie Lee Curtis, qui a conquis sa camarade Stephanie Hsu).

Vingt et un films ont eu plusieurs artistes nominés pour le rôle d'acteur de soutien. Le premier exemple était Harry Carey Sr. et Claude Rains pour M. Smith se rend à Washington en 1940, bien que Ben Johnson ait été le premier à convaincre une co-star (Jeff Bridges), pour La dernière séance d'images en 1972. Dans la catégorie des actrices de soutien, l'Académie a honoré à 35 reprises plusieurs femmes du même film, Hattie McDaniel et Olivia de Havilland étant les premières à s'affronter en 1940 pour Emporté par le vent. (McDaniel a gagné, devenant ainsi le premier artiste noir à remporter un Oscar.)

Dans le passé, sept acteurs ont conquis une co-star dans la même catégorie : Daniel Kaluuya sur LaKeith Stanfield (Judas et le Messie noir), Sam Rockwell contre Woody Harrelson (Trois panneaux d'affichage à l'extérieur d'Ebbing, Missouri), Jack Nicholson contre John Lithgow (Termes d'affection), Timothy Hutton contre Judd Hirsch (Des gens ordinaires), Jason Robards contre Maximilian Schell (Julia), De Niro contre Michael V. Gazzo et Lee Strasberg (Le Parrain 2e partie) et Johnson sur les ponts (La dernière séance d'images).

De même, 13 actrices ont remporté l'or face à leur co-star dans la même catégorie, notamment lorsque McDaniel a battu de Havilland : Celeste Holm face à Anne Revere (Accord de gentleman), Teresa Wright sur May Whitty (Mme Miniver), Helen Hayes contre Maureen Stapleton (Aéroport), Cloris Leachman contre Ellen Burstyn (La dernière séance d'images), Tatum O'Neal contre Madeline Kahn (Papier de lune), Meryl Streep sur Jane Alexander (Kramer contre Kramer), Jessica Lange sur Teri Garr (Tootsie), Dianne Wiest contre Jennifer Tilly (Balles sur Broadway), Catherine Zeta-Jones sur la reine Latifah (Chicago), Melissa Leo contre Amy Adams (Le combattant), Octavia Spencer sur Jessica Chastain (L'aide) et, l'année dernière, Curtis contre Hsu (Tout partout en même temps).

De Niro a déjà été dans ce bateau, lorsqu'il a battu ses co-stars de Le Parrain 2e partie (le dernier film à recevoir plus de deux nominations d'acteur dans la même catégorie). Et les années 1985 La couleur violette a vu deux actrices de soutien nominées : Margaret Avery et Oprah Winfrey, ce qui est un signe prometteur pour les chances de Henson et Brooks, qui jouent les mêmes rôles respectifs qu'Avery et Winfrey il y a 30 ans.

Compte tenu des ensembles puissants cette saison, il est plus probable que l'Académie mette en avant moins de titres parmi les 10 nominés secondaires lorsque les nominations aux Oscars seront annoncées le 23 janvier.

Cette histoire est apparue pour la première fois dans un numéro autonome de janvier du magazine The Hollywood Reporter. Cliquez ici pour vous abonner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*