boudeur, buteur et ovationné par le public nantais, la drôle de soirée de Mbappé


Kylian Mbappé a porté son total de buts à 21 en championnat samedi soir.
STEPHANE MAHE / REUTERS

Agacé dans un premier temps de ne pas être titulaire face à Nantes, l’attaquant parisien a marqué après être entré en jeu devant un public nantais qui, chose rare, l’a ovationné.

Sur le départ du Paris SG à l’issue de la saison, Kylian Mbappé peut quasiment compter sur ses dix doigts le nombre d’apparitions lui restant avant de tirer sa révérence aux pelouses de Ligue 1. Dans douze rencontres, le Championnat de France perdra sa principale attraction et samedi soir, le public du stade de la Beaujoire ne s’y est pas trompé en savourant une dernière fois de la présence du champion du monde.

L’ovation du public de la Beaujoire

Lorsqu’il est entré à la 62e minute de jeu, l’attaquant a eu le droit à une belle ovation des 34.000 spectateurs. Sur les réseaux sociaux, les esprits chagrins ont argué que cet accueil était davantage réservé à la sortie du terrain de Randal Kolo Muani, ancien de la maison des Canaris (2018-2022). Sans doute aussi mais la soirée avait tout de même une saveur particulière pour la Beaujoire, heureuse malgré tout de voir une dernière fois l’un des meilleurs joueurs de la planète entrer en jeu après l’avoir vu faire banquette pendant une heure.

Car la soirée n’avait pas bien commencé pour le buteur parisien, arrivée au stade le visage fermé. Devant les caméras, le pas décidé avec son bonnet vissé sur la tête, la star parisienne avait même profité de la présence d’une caméra à la descente du bus pour montrer, boudeur, qu’il n’était pas content d’avoir été mis sur le banc par Luis Enrique.

Sanction à l’encontre du Bondynois après avoir annoncé à ses dirigeants qu’il quitterait le club à la fin de la saison ? Après tout, on se souvient que la direction l’avait placardisé l’été dernier lorsqu’il avait annoncé qu’il ne prolongerait pas son contrat au-delà de 2024. Pas du tout, l’entraîneur espagnol a simplement voulu faire tourner son équipe après avoir disputé mercredi le 8e de finale aller de la Ligue des champions face à la Real Sociedad (2-0).

«C’est à la fois simple et difficile à expliquer. On a joué un match de Ligue des champions il y a deux jours, on avait besoin d’énergie pour performer. C’était important de donner des minutes à ceux qui n’avaient pas participé. Vous savez, on a des objectifs ambitieux. On aura besoin de tous nos joueurs», a justifié le technicien espagnol.

Déçu de ne pas commencer le match, Mbappé a fini par accepter son sort et le visage de l’attaquant aux côtés de son copain Hakimi dans les tribunes s’est petit à petit ouvert au fil de la rencontre. On a même vu Mbappé rire de bon cœur avec l’international marocain, son complice de toujours. Le petit caprice est devenu de l’histoire ancienne lorsque Luis Enrique a appelé le meilleur joueur de son équipe à l’heure de jeu alors que le PSG venait tout juste d’inscrire un but face aux Canaris, par Hernandez (1-0, 61e).

Plus d’un but par match en Ligue 1, ratio exceptionnel

Remuant, Mbappé a eu besoin d’un quart d’heure pour alourdir le score au tableau d’affichage en obtenant un penalty qu’il a transformé (2-0, 78e). Une réalisation qui a permis au futur ex-joueur du PSG de porter à 21 son total de buts en 20 rencontres. Un ratio exceptionnel que l’international, qui ne s’est évidemment pas exprimé après la rencontre, va tenter de maintenir dans les prochaines semaines au Parc des Princes, six fois, et en déplacement, six fois aussi. Ensuite sera venu le temps de refermer la parenthèse enchantée de Kylian Mbappé en Ligue 1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*