Denver et Phoenix intraitables, Wembanyama n’a pas suffi


Denver n’a pas tremblé dans le choc des champions contre Golden State, Phoenix a résisté aux Lakers pendant que Wembanyama n’a pas suffi aux Spurs pour gagner.

À l’ouest comme à l’est, les cadors ont montré les muscles, avec des performances individuelles de haute volée mais les défaites continuent de s’enchaîner pour le Français Victor Wembanyama et les Spurs.

Opposé à Jazz de l’Utah, Victor Wembanyama n’a pas pu empêcher la 12e défaite sur les 13 derniers matches pour San Antonio. Après sa performance historique contre les Lakers vendredi (27 points, 10 rebonds, 8 passes décisives, 5 interceptions, 5 contres), le pivot français a été l’auteur d’une rencontre un peu plus modeste en attaque (22 points) tout en continuant d’impressionner dans le secteur défensif (10 rebonds, 5 contres).

Encore un triple double de Jokic

Quand il joue comme cela, que peut-il arriver aux Nuggets de Denver? Nikola Jokic, double MVP (meilleur joueur de la saison régulière de la NBA), a évolué à un niveau rare sur le parquet de San Francisco avec un triple double XXL au tableau d’affichage (32 points, 16 rebonds et 16 passes décisives). Il était aussi question pour Denver de montrer une attitude de champion en titre devant une équipe de Golden State en progression (7 victoires sur les 9 derniers matches, avant cette rencontre), c’est chose faite, avec la manière (103-119). La franchise du Colorado est 4ème à l’ouest.

5 victoires de suite pour Thunder

Lui aussi fait partie des favoris pour devenir le prochain MVP, Shaï Gilgeous-Alexander à de nouveau offert une prestation de haute volée à sa franchise du Thunder. Oklahoma City, en déplacement à Houston, a profité de la réussite à trois points de ses joueurs (48.6%) et du leadership de son meneur (36 points, 5 rebonds, 7 passes décisives, 3 interceptions, 1 contre). Chet Holmgren (29 points) et Jalen Williams (22 points) n’ont laissé que très peu d’espoir aux Rockets (110-123). Le Thunder est co-leader à l’Ouest, avec le même bilan que Minnesota (40 victoires pour 17 défaites)

Les Suns solides face aux Lakers

C’était un duel attendu en cette fin de mois de février. Deux grandes franchises de l’ouest et des joueurs talentueux qui se sont illustrés. Los Angeles, porté par l’inusable LeBron James (39 ans), meilleur marqueur de la rencontre (28 unités), a pu compter sur ses titulaires. Le cinq de départ a inscrit 97 points sur les 113 au total. Même constat côté Phoenix. Les Suns ont marqué 123 points, dont 105 pour les cinq joueurs qui ont débuté la partie.

Les Bucks punissent les Sixers

Ce fut trop facile pour Milwaukee (119-98). Opposés à une équipe de Philadelphie toujours orpheline de Joel Embiid, blessé, les Bucks n’ont fait qu’une bouchée de leurs adversaires. Les hommes de Doc Rivers, ancien entraîneur de Philadelphie, récemment nommé à la tête de la franchise du Wisconsin, ont même mené de 25 unités dans le quatrième quart-temps. A noter l’impressionnante réussite aux tirs: 54% de Milwaukee, 3ème à l’Est. Nicolas Batum a inscrit 6 points en 17 minutes de jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*