Diana Belbita évite une fracture au bras après une vilaine perte de soumission, une déchirure possible d'un ligament

[ad_1]

Diana Belbita peut pousser un léger soupir de soulagement après son dernier combat.

La poids paille roumano-canadienne était du mauvais côté d'une vilaine soumission de brassard samedi à l'UFC Vegas 58 alors qu'elle a été forcée d'abandonner à quelques secondes de la fin du premier tour de son combat préliminaire avec Molly McCann. Malheureusement pour Belbita, elle ne pouvait pas taper assez vite, car on pouvait voir son bras éclater à la fin du combat.

Par la suite, Belbita a confirmé un rapport de Sportsnet selon lequel son bras n'était pas cassé, même si elle a laissé ouverte la possibilité qu'elle ait subi une déchirure ligamentaire.

“Aucun os cassé”, a écrit Belbita. « Je dois faire une IRM dès mon retour au Canada. Cela ressemble à un ligament déchiré.

S'il y avait une déchirure au bras de Belbita, cela la maintiendrait probablement sur le plateau pendant une bonne partie de 2024.

Belbita combattait McCann pour la deuxième fois après avoir laissé tomber une décision face à l'Anglaise lors d'un combat de poids mouche en octobre 2019. Avec cette défaite, Belbita voit son record UFC tomber à 2-5.



[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*