Greffe de microbiote fécal recommandée pour la majorité des patients récurrents de C. diff

[ad_1]

Dans la première ligne directrice complète fondée sur des données probantes sur l'utilisation de thérapies basées sur le microbiote fécal pour les maladies gastro-intestinales, l'American Gastroenterological Association recommande une greffe de microbiote fécal (FMT) pour la plupart des patients atteints de maladies gastro-intestinales récurrentes. Clostridioides difficile (C.diff) infection.

« Grâce à la greffe de microbiote fécal, nous prélevons les selles d'un donneur sain et les transférons dans le côlon de la personne atteinte de récidive. C.diffrétablissant l'équilibre de leur microbiome intestinal », explique la Dre Anne Peery, auteure des lignes directrices. « La FMT est un traitement sûr et efficace avec suffisamment de preuves scientifiques pour être proposé à la plupart des patients atteints de deux ou plusieurs C.diff récidives. »

Aux États-Unis, près d'un demi-million de personnes souffrent chaque année C.diff. Une personne sur six sera confrontée à un problème C.diff récidive dans les deux à huit semaines.

Pour les patients présentant des récidives C.diff infection à haut risque de récidive :

Pour les patients hospitalisés atteints de graves C.diff infection:

Les thérapies FMT ne sont pas recommandées pour le traitement des maladies inflammatoires de l'intestin (MII) ou du syndrome du côlon irritable (SCI). AGA encourage les patients intéressés par la FMT pour des pathologies autres que C.diff de participer à un essai clinique.

Points clés à retenir

  • La FMT offre de l'espoir aux patients souffrant de maladies récurrentes C.diff infection, comme traitement sûr et efficace.

  • La majorité des patients présentant des récidives C.diff sont candidats et peuvent envisager une thérapie FMT pour prévenir les récidives.

« C.diff est invalidant. Grâce à cette nouvelle directive de l'American Gastroenterological Association, les patients souffriront pendant des périodes plus courtes et pourront reprendre une vie heureuse et saine », a conclu Amanda Kabage, MS, chercheuse FMT et bénéficiaire de la FMT qui a contribué au développement de cette directive. .

Cette ligne directrice couvre l'utilisation de la FMT conventionnelle, réalisée le plus souvent à l'aide de selles de donneurs délivrées par coloscopie, ainsi que des thérapies récemment approuvées par la FDA, telles que le microbiote fécal live-jslm (REBYOTA) administré par lavement et les spores du microbiote fécal live-brpk (VOWST). livré dans une capsule orale.

[ad_2]

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*