«Il sait de quoi il parle», assure Pineau après les attaques de Lefevere sur Alaphilippe



data-script=”https://static.Crumpe.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js”
>

Reconverti consultant pour RMC, l’ancien coureur professionnel estime que Patrick Lefevere n’a pas critiqué les excès de Julian Alaphilippe par hasard. Il reproche toutefois au manager de Soudal Quick-Step la forme employée.

C’est la nouvelle affaire qui agite le monde du cyclisme. Une passe d’armes entre Patrick Lefevere, patron de l’équipe Soudal-Quick Step, et son coureur Julian Alaphilippe. Dans les colonnes du journal Humo, Lefevere a asséné : «Julian est un bon gars. Mais après avoir signé son méga contrat, on ne l’a plus vu. Avec l’âge, vous devez prendre plus soin de vous, vous entraîner plus dur. Je pense que chez lui, il y a eu trop de fêtes et trop d’alcool.» Avant de glisser : «Il est sérieusement sous le charme de Marion (Rousse, sa compagne, consultante pour France Télévisions et ex-cycliste professionnelle, ndlr). Peut-être trop.»

Ancien coureur professionnel reconverti consultant pour RMC, Jérôme Pineau a estimé ce jeudi au micro de nos confrères que «tout ce qu’il (Patrick Lefevere) a dit, il ne l’a pas sorti du chapeau, il sait de quoi il parle». Et de poursuivre : «Je pense que Patrick était surtout excédé de ne plus avoir les résultats d’avant avec Julian qui est un coureur qui lui coûte cher. (…) Il a peut-être eu des échos du début de saison de Julian.» Pineau connaît bien Lefevere pour avoir couru pendant cinq ans sous ses ordres chez Quick Step (2009-2013). «C’est du Patrick Lefevere dans le texte, un management à l’ancienne.»

L’épouse de Gilbert tacle aussi Marion Rousse

Jérôme Pineau reproche toutefois à son ancien manager une «maladresse» sur la forme, estimant que Patrick Lefevere va «un peu trop loin quand il parle de Marion et de leur vie de couple» et qu’il «ne doit pas attaquer par voie de presse son coureur sur sa vie de couple».

Marion Rousse a laissé éclater sa colère sur les réseaux sociaux, estimant qu’il est «inadmissible de s’attaquer comme il le fait à notre vie privée. Alors non, je ne bois pas d’alcool, jamais même. Raté pour les fêtes également car avec un petit de 3 ans nous préférons être en forme le matin. Vous ne réussirez pas non plus, comme vous me l’avez déjà évoqué, à m’empêcher de travailler pour m’occuper et rester auprès de Julian le temps de sa carrière. Les missions que j’exerce me passionnent et sachez que j’ai plein de projets. Mais je vous le dis, en aucun cas je ne vous permets de parler de ma vie privée. Merci désormais de cesser de parler à tort et à travers et de faire preuve de davantage de respect et… de classe.»

Bettina Gilbert, épouse de l’ex-coureur belge Philippe Gilbert, a répondu avec véhémence à la publication de Marion Rousse : «Cela s’appelle le revers de la médaille, Marion, et encore Patrick n’étale qu’un tiers du comportement de ton homme.» Difficile de connaître les raisons qui la poussent à durcir ainsi le ton, mais elle poursuit en affirmant que la consultante de France Télévision «passe [sa] vie à parler mal des gens derrière [son] micro» et n’a «jamais été au rendez-vous quand il s’agit d’assumer», avant de conclure par un proverbe inspiré : «Tu as voulu manger du mouton et bien maintenant tu chies la laine.»


À VOIR AUSSI – Xabi Alonso, Zidane, Mourinho…Ces entraîneurs qui pourraient remplacer Thomas Tuchel au Bayern Munich


data-script=”https://static.Crumpe.fr/widget-video/short-ttl/dugout/index.js”
>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*