“Nous devrions être les leaders de la boxe” : De La Hoya s'assoit pour discuter avec Hearn


Au lieu d'une interview traditionnelle entre combattants, DAZN a présenté aujourd'hui une confrontation entre le promoteur de Golden Boy, Oscar De La Hoya, et le promoteur de Matchroom, Eddie Hearn, pour une conversation modérée avec Chris Mannix. Découvrez quelques extraits ci-dessous avec l’interview vidéo complète en haut.

Découvrez ce qu'il ressent à l'idée de réaliser des combats co-promotionnels

“Je pense que le problème est en fait qu'Oscar et moi avons probablement un problème similaire dans le sens où nous sommes très francs et nous frottons probablement les gens dans le mauvais sens parfois. Et le problème en boxe, c'est que certaines personnes, une fois que vous l'aurez fait, agiront par émotion plutôt que dans le meilleur intérêt du combattant ou du sport.

« J'ai dit cela à propos de Bob Arum l'autre jour, je pense que vous pourriez incendier la maison de Bob Arum et il conclurait quand même un accord avec vous ce soir-là si c'était le bon accord. Il est très bon dans ce domaine parce que j'ai vu Bob s'approcher de moi, me faire des câlins et littéralement à 10 mètres lors d'une interview, me ruiner. Et je suis d'accord avec ça.

« J'ai appris au fil des années, particulièrement en Amérique, que parfois ils ne comprennent pas vraiment nos sarcasmes. Mais je pense qu'il y a maintenant un mouvement où les gens sont prêts à travailler davantage et je pense que cela dépend vraiment des réseaux. Je pense que le partage des combats, comme nous l'avons vu avec ESPN et DAZN, rend les choses beaucoup plus faciles.

De La Hoya se demande s'il est difficile de séparer le personnel du professionnel en boxe

“C'est comme Eddie l'a dit, le combat doit avoir un sens et je fais la promotion depuis 22 ans maintenant et la raison pour laquelle nous avons réussi est parce que nous menons les bons combats, et les bons combats au bon moment. Et si Eddie a des combattants qui ont du sens pour nous, pour Golden Boy, alors nous en sommes plus qu'heureux, nous sommes ouverts à ce que cela se produise sur DAZN.

« Nous partageons la même plateforme, nous devrions travailler ensemble plus souvent. Nous devrions être les leaders de la boxe et montrer au monde que nous voulons organiser de grands combats pour les fans, et c'est l'essentiel.

Entendez-vous sur une potentielle carte Matchroom vs Golden Boy comme celle qu'il fait avec Queensbury

“Ouais. Je veux dire que notre relation (avec Golden Boy) est bien meilleure que celle de Matchroom avec Queensbury. Dire que – je fais de la promotion depuis 13 ans – je n'ai jamais rencontré ni parlé à Frank Warren depuis 13 ans. Je veux dire, ce n'est vraiment pas bon pour — je veux dire, la rivalité est bonne parce qu'elle nous donne faim. On est sur la même plateforme (que Golden Boy), on monte. Je veux toujours surpasser Golden Boy. Il veut toujours battre Matchroom, c'est un compétiteur.

De La Hoya sur son expérience de combat promotionnel croisé pour Gervonta Davis contre Ryan Garcia

« … faire ce combat avec PBC, Ryan Garcia, n’a pas été facile du tout. C'était très, très difficile, mais lorsque vous y parvenez et que vous vous battez pour votre partenaire comme nous l'avons fait – nous nous sommes battus pour que DAZN fasse partie de la promotion et ce qui se passe, vous obtenez le plus grand combat de l'année pour la boxe.

Découvrez les obstacles qu'il a le plus expérimentés lors de grands combats

«Je trouve que l'un des plus grands obstacles, ce sont les managers et les conseillers… les combattants veulent les combats, nous voulons les combats. Je pense que l’une des perceptions les plus erronées de la part des fans et du public est que nous arrêtons les combats. Nous voulons les plus grands combats. Premièrement, parce que les plus gros combats nous rapportent de l'argent, mais deuxièmement, nous ne voulons pas nous asseoir au bord du ring en sachant qu'en fait, l'un des pires sentiments que j'ai jamais ressenti est d'assister à mon propre spectacle moyen.

De La Hoya sur la boxe ayant besoin de stars du grand public pour porter le sport

«Je suis convaincu que lorsque vous avez le bon talent et que vous l'élevez de la bonne manière, vous pouvez créer des stars. Il faut juste s’assurer d’avoir les bons adversaires, le bon marketing, la bonne plateforme. Je veux dire, DAZN a été incroyable. Eddie Hearn a fait un excellent travail, un excellent travail pour promouvoir ces combattants et veiller à ce que la boxe soit vivante, et ce que vous avez fait au Royaume-Uni est phénoménal.

« J'adorerais aller au Royaume-Uni et y travailler comme il le fait ici aux États-Unis. Cela ne peut qu’aider la boxe. Je pense donc que tant que nous pouvons nous unir… il n'y a aucune raison pour que nous ne soyons pas plus grands que nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*